18.09.2018, 12:36

Salaires réels: après avoir reculé en 2017, ils n'augmenteront que de 0,3% en moyenne en 2019

chargement
Alors que le Credit Suisse prévoit des hausses de 1%, les syndicats réclament au moins le double (illustration).

mauvaise nouvelle Le porte-monnaie des salariés suisses est à la peine. Après avoir reculé de 0,1% en 2017, le Credit Suisse estime, qu'en moyenne, les salaires ne devraient augmenter que d'1% en 2019. Une hausse presque intégralement rongée par l'inflation de 0,7%.

Les salaires ne devraient que modestement progresser cette année et la suivante, surtout en prenant en compte l'inflation, ont estimé mardi les économistes de Credit Suisse. Au lieu de privilégier des hausses de revenus, comme le réclament les syndicats, les entreprises préfèrent miser sur les créations de postes.

Les augmentations de salaires ont été relativement faibles depuis la crise financière de 2008, avec des progressions inférieures à 1% par an. En 2017, ils ont ainsi crû de seulement 0,4% sur une base nominale, c'est à dire sans inclure l'inflation.

A lire aussi : Conjoncture: le Credit Suisse prévoit croissance de 1,7% pour 2019, soit 1% de moins qu'en 2018

"Depuis 1943 - début du recensement - seule l'année 1999 a enregistré une croissance plus faible", ont indiqué les spécialistes de Credit Suisse dans leur publication "Moniteur Suisse". En tenant compte du renchérissement des prix, les salaires réels ont même légèrement reculé de 0,1% en 2017.

Rongés par l'inflation

Si 2018 doit se caractériser par une hausse de 0,7% des salaires nominaux, l'accélération des prix - attendue à 1,0% cette année - se traduira par des salaires réels en baisse de 0,3%.

Un changement ne devrait intervenir qu'à partir de 2019, puisque les économistes de la banque aux deux voiles tablent sur une hausse de 1,0% des salaires nominaux et de 0,3% des revenus réels - en tenant compte d'une inflation anticipée à 0,7%.

L'évolution des salaires semble déconnectée des fondamentaux économiques. La conjoncture suisse s'annonce au beau fixe, grâce notamment à une embellie conjoncturelle en Europe. Credit Suisse a ainsi relevé ses attentes en matière de produit intérieur brut (PIB) à 2,7% cette année, contre +2,2% dans ses précédentes estimations. Pour 2019, les prévisions ont été confirmées à +1,7%, un rythme toujours soutenu si l'on considère l'apport des nombreux événements sportifs internationaux au PIB 2018.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

revendicationsEmploi: l'Union syndicale suisse demande 2 à 2,5% de hausse des salaires pour 2019Emploi: l'Union syndicale suisse demande 2 à 2,5% de hausse des salaires pour 2019

égalité des salairesTransparence salariale: un site suisse où chacun peut poster un selfie et son salaireTransparence salariale: un site suisse où chacun peut poster un selfie et son salaire

RevenusRevenus: l'écart entre les salaires les plus élevés et les plus bas reste important en SuisseRevenus: l'écart entre les salaires les plus élevés et les plus bas reste important en Suisse

Top