12.05.2020, 20:00

Esmail, grand séducteur bien malgré lui

Premium
chargement
1/2  

sortie VOD Le cinéaste suédois d’origine iranienne Milad Alami signe avec "The Charmer" un premier long-métrage envoûtant, qui dévoile les tourments liés à l’immigration

Né en Iran, le cinéaste suédois Milad Alami s’est formé au Danemark, à l’Ecole nationale du cinéma. Après s’être fait remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, il a reçu le Prix du meilleur court-métrage danois, avant de signer son premier long-métrage, «The Charmer», sorti cette semaine en VOD, fermeture des salles oblige.

Mêlant film noir, thriller et réalisme social, ce film nous plonge dans les tourments et questionnements existentiels liés à l’immigration et à l’intégration.

À lire aussi...

CinémaCarnet noir: mort du réalisateur de «Midnight Express», Alan ParkerCarnet noir: mort du réalisateur de «Midnight Express», Alan Parker

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

Carnet noirCinéma: Olivia de Havilland, star d’«Autant en emporte le vent», est morte à l’âge de 104 ansCinéma: Olivia de Havilland, star d’«Autant en emporte le vent», est morte à l’âge de 104 ans

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

CinémaFilm alpin: un Nobel, un Goncourt et un astronaute pour la 51e édition du FIFADFilm alpin: un Nobel, un Goncourt et un astronaute pour la 51e édition du FIFAD

Top