Cinéma: "Le traducteur", de Rana Kazkaz et Anas Khalaf

chargement

Cinéma Les cinéastes Rana Kazkaz et Anas Khalaf nous plongent au cœur de la révolution syrienne réprimée dans le sang. Un thriller coup de poing.

 28.09.2021, 20:00
Lecture: 6min
Premium
L’acteur palestinien Ziad Bakri incarne un interprète syrien qui ne peut plus retourner dans son pays, sous peine de mort…

Après le succès de «Mare Nostrum», court-métrage sur la tragédie des migrants, Rana Kazkaz et son mari Anas Khalaf, cinéastes syriens en exil, livrent leur premier long-métrage. Après avoir quitté la Syrie grâce à leur double nationalité, le couple a choisi de raconter la révolution réprimée dans le sang. Rencontre avec le coréalisateur.

Anas Khalaf, comment ce film s’est-il imposé?

En mars 2011, on habitait en Syrie, c’était le début du soulèvement. Un jour, Rana est partie chercher les...

À lire aussi...

Les lieuxDécouvrez Evolène autrement avec une habitanteDécouvrez Evolène autrement avec une habitante

CinémaCinéma: «Julie (en 12 chapitres)» de Joachim TrierCinéma: «Julie (en 12 chapitres)» de Joachim Trier

ExpositionSion: la mémoire du Valais se fixe à la Ferme-AsileSion: la mémoire du Valais se fixe à la Ferme-Asile

LoisirsSi vous aimez… frissonner pour Halloween, déguster des vins, découvrir l’histoire du DéserteurSi vous aimez… frissonner pour Halloween, déguster des vins, découvrir l’histoire du Déserteur

Succès«Sektor 1» a fait le plein à Saint-Triphon«Sektor 1» a fait le plein à Saint-Triphon

Top