Si on sortait ce week-end?

chargement

Bons plans Expositions, théâtre, concerts et danse vont rythmer votre week-end.

 23.06.2021, 20:00
Vouipe a arpenté les hauteurs pour capturer des sons.

Dixence/Salanfe: des sons mis en images

Vouipe, de son vrai nom Dimitri Güdemann, est un compositeur et musicien électro à l’imagination fertile et débordante. Pour son dernier album, sobrement intitulé «Lichen» – toute une symbolique –, le bougre s’est rendu dans des endroits improbables avec son studio mobile, un bus VW T3, pour y capter des bruits, des sons, des énergies... 

Ainsi, il a arpenté le labyrinthe des coulisses du barrage de la Dixence pour y capter le son de l’eau, la sonnerie d’un vieux téléphone, des rythmiques réalisées sur des murs, des portes en métal, le clic de l’appareil de photo, des claquements de main ou encore la douceur du calimba, tout cela accompagné de la reverb unique du lieu.

 

@Xaveer Geysens

 

Autre lieu visité, le Barrage de Salanfe et le son de la crémaillère du petit train qui grimpe dans la montagne depuis Vernayaz ou encore les claquements de portes métalliques et de gouttes d’eau terminant leur course sur une tôle ondulée.

Lors de certaines de ses pérégrinations, Vouipe était accompagné par le photographe Xaveer Geysens afin de garder en images l’atmosphère de la composition musicale. De là est venue l’idée d’exposer,  sur la montée du Barrage de la Grande Dixence et sur le barrage de
Salanfe, une partie des photos prises par Xaveer.

Il sera ainsi possible ainsi de percevoir le décor qui a inspiré Vouipe pour ses titres «Salanfe» et «Dixence», mais aussi de visualiser les entrailles de ces dames de béton à travers l’objectif d’un photographe passionné!

 

Infos pratiques

Exposition à la Grande Dixence du 26 juin au 11 septembre 2021. Silent concert gratuit de Vouipe le 26 juin 2021 à 14 heures. Sur réservation.
Exposition à Salanfe du 3 juillet au 4 septembre 2021. Silent concert gratuit de Vouipe le 3 juillet 2021 à 14 heures. Sur réservation.
En cas de pluie les silent concerts seront annulés.

 

En savoir plus : Le site de réservation

 

Sion: du live et encore du live

En août 2020, la Ferme-Asile et le Port Franc unissaient pour la première fois leurs programmations pour une soirée de concerts dans le pré de la Ferme-Asile. Fort du succès de cette première édition, ces deux pôles culturels de la ville de Sion ont décidé d’étendre leur collaboration cette année afin d’offrir un maximum de live au public.

Ce samedi, dans le jardin de la Ferme-Asile, vous pourrez apprécier deux mondes musicaux différents et féminins avec les prestations de Moictani et Batbait.

 

@DR

 

La post-Valaisanne et néo-Veveysanne Moictani (prononcer «Moi c’est Tani») présentera un mélange délicat entre groove et douceur aux teintes hispaniques à travers son projet solo contenu bedroom-pop/songwriting solaire et varié.

 

@DR

 

Changement d’ambiance avec Batbait, une formation post-punk et rock garage venue des bords de la Limmat, plus précisément de Zurich, qui va faire chauffer ses guitares et distiller du son brut et plein d’énergie. Une programmation 100% helvétique faisant la part belle aux artistes femmes et aux différentes régions linguistiques de notre pays. 

 

Infos pratiques

Ferme-Asile, samedi 26 juin 2021 à 18 heures (ouverture des portes à 17 h 30). Réservations obligatoires.

 

En savoir plus : Le site de réservation

 

Sion: un anniversaire, ça se fête

 

@DR

 

Il aurait eu 400 ans cette année. Qui? Jean de la Fontaine, pardi! Pour lui rendre hommage, qui de mieux que le Teatro comico, en l’occurrence les deux comédiens Bernard Sartoretti et Pierre-Pascal Nanchen qui collaborent de nouveau pour proposer, pour les 400 ans du poète, outre un atelier dans les classes de poésie vivante, un spectacle foisonnant, multiforme et tout terrain autour de ce fabuleux fabuliste qu’était de la Fontaine...

«La Fontaine joue avec le rythme, avec les mots comme il joue avec les thèmes et les moralités. Avec humour, légèreté ou gravité, il nous raconte, nous les êtres humains, dépeint nos travers et notre bon sens grâce à ces histoires qui ont l’air presque enfantines  avec cette galerie d’animaux», déclarent les deux comédiens. 

Deux comédiens, des mini-épopées et un spectacle tout terrain et multiforme, de quoi (re)découvrir ce grand poète.

 

Infos pratiques

Teatro Comico, jeudi 25 et vendredi 26 juin à 19 heures, samedi 27 et dimanche 28 juin à 17 et 19 heures. Infos et réservations au 027 321 22 08 ou sur le site dédié.

 

En savoir plus : Le site de réservation

 

Martigny: les voix multiples de Johanna Rittiner-Sermier aux Caves du Manoir

 

@Linda Vuille-Pfammatter 

 

Auteure, compositrice, interprète et chanteuse lyrique, l’artiste dévoile les teintes de son nouvel album « Per Hominis III» ce vendredi 26 juin aux Caves du Manoir.

Elle a de nombreuses cordes – vocales – à son arc, Johanna Rittiner-Sermier. Chanteuse lyrique formée au Conservatoire cantonal, puis engagée à l’Opéra de Lausanne et au Grand Théâtre de Genève, elle a déjà pu donner toute l’amplitude de son timbre opératique sous la direction de grands chefs, Michel Plasson, Charles Dutoit, Paolo Arrivabeni, Gergely Madaras, Laurent Pelly, Robert Carsen, Thomas Jolly…

Mais avant la passion du classique d’autres musiques lui ont fait battre son cœur et ses tempes, le folk, le blues, le punk, le grunge, la chanson à texte… Autant de dimensions qu’elle prend plaisir à explorer avec sa voix, ses mélodies, ses mots. «Cela fait près d’une dizaine d’années que j’enregistre des EP et des albums de compositions. Avec mes engagements récents, les tournées dans le monde du classique et du spectacle, j’avais eu un peu moins de temps…» Un peu moins de temps jusqu’à la première vague de la pandémie. «Là, avec l’annulation de tous mes mandats, je me suis plongée dans la réalisation de ce nouvel album. Un disque plutôt calme et introspectif. J’ai eu 40 ans, la culture était plongée dans le marasme… Tout ça a joué un rôle…»

En effet, Johanna Rittiner-Sermier a réalisé «Per Hominis III» seule de A à presque Z, seul le mastering (la couche cosmétique sonore finale) ayant été réalisée aux USA. «J’aime cette autonomie, n’attendre sur personne. Je fais ce qui me chante et puis voilà…»
La chanteuse et guitariste suit effectivement ses instincts, quitte à désarçonner parfois, passant allègrement de la suavité acoustique aux éclaboussures électriques. «On m’a parfois reproché ce relatif manque de cohérence. Mais je suis comme ça, c’est mon reflet. Et si je me cantonnais à un style, je m’ennuierais.»

Une belle versatilité à découvrir vendredi aux Caves du Manoir, avec Elise Da Costa Lehec à l’alto et Colin Dayer au piano. 

 

Infos pratiques

Deux sets pour 30 personnes à 19 h 30 et 21 heures. Informations sur le site des Caves du Manoir.

 

En savoir plus : Le site des Caves du Manoir

 

Fully: ambiance andalouse à la belle Usine

 

@Jean-Louis-Duzert

 

Le plancher de la belle Usine va résonner, samedi soir, et souffrir, peut-être, sous les coups de talons d’Antonio Perujo, danseur professionnel qui a martelé les grandes scènes nationales et européennes. Car c’est à une soirée de flamenco que la salle de Fully convie le public pour une soirée estampillée Andalousie.

Accompagné à la guitare par Manuel Castan et au chant par Andrès Gil, le trio va transformer la salle en pena flamenca, un terme qui désigne des lieux de rencontre entre amateurs passionnés de cette danse datant du XVIIIe siècle et créée par le peuple andalou sur la base d’un folklore populaire issu des diverses cultures qui s’épanouiront au long des siècles en Andalousie.

Pour agrémenter la soirée, le public pourra aussi déguster quelques tapas et apprécier une soirée placée sous le signe du partage. Ambiance garantie! 

 

Infos pratiques

Belle Usime, samedi 26 juin 2021 à 20 heures. Réservations au 027 746 20 80 ou sur le site dédié.

 

En savoir plus : Le site de réservation

 

Sierre: un apéro pas comme les autres

Ce samedi, le TLH-Sierre se propose de flatter les sens des ses visiteurs à travers un oper’apéro qui sort des sentiers battus. Déguster un bon vin est une chose, mais le faire en musique, c’est encore mieux.

Ainsi, le public aura l’occasion de découvrir la sélection Nez Noir – blanc, rouge et rosé du Domaine Rouvinez à Sierre – une dégustation qui sera entrecoupée par les prestations de la cantatrice Valérie Beney, soprano suisse native de Sierre, accompagnée au piano par Nicolas Jacquier, diplômé de la HEM de Lausanne.

Musique et vins, un mariage délicat à ne pas rater.

 

Infos pratiques

TLH, samedi 26 juin 2021 à 18 heures. Sur réservation.

 

En savoir plus : Le site de réservation

 

Martigny: les espaces publics de Rhône 3

 

@DR

 

La troisième correction du Rhône a déjà fait couler beaucoup d’encre du côté des initiateurs du projet comme de celui des opposants. Surfaces agricoles, dézonage, beaucoup de sujets ont été abordés mais qu’en est-il de l’aménagement des rives pour le public?

La Médiathèque Valais-Martigny propose une exposition qui va permettre aux visiteurs et visiteuses de découvrir le futur visage des berges du Rhône. Des aires de loisirs et de détente ainsi que des espaces dédiés à la nature sont appelés à s’intégrer dans les contraintes des travaux de sécurisation. Une proposition sous forme de processus que les communes et leurs habitants pourront s’approprier pour les décliner en fonction de leurs besoins et des spécificités locales.

 

Infos pratiques

Médiathèque Valais-Martigny, du 28 juin au 13 août 2021. 

 

Saint-Maurice: les natures mortes de Céline

 

@Céline Salamin

 

«Nature morte aux cerises mûres et pas mûres». Tel est le titre de ce tableau de Céline Salamin que propose au public la galerie Oblique de Saint-Maurice, une nature morte parmi de nombreuses autres qui témoigne de l’étonnant travail d’observation de la peintre.

Sous son pinceau, coquilles d’œufs, pommes de terre, citron ou encore fleurs et fruits se retrouvent au centre d’œuvres surprenantes.

 

Infos pratiques

Galerie Oblique, jusqu’au 2 juillet. Informations sur le site de la galerie.

 

En savoir plus : Le site de la galerie

 

Martigny: à la chasse aux météorites

 

@DR

 

«De tout temps les météorites ont fasciné les différentes civilisations de notre planète. Leurs chutes à la surface de la Terre ont laissé des traces, que ce soit sous la forme de cratères, de légendes ou de mythes.» 

Rien de tel que cette courte introduction du communiqué du Musée des sciences de la terre de Martigny pour aiguiser la curiosité d’un public pour qui cette exposition va essayer de répondre à de nombreuses questions que l’on peut se poser: d’où viennent ces objets extraterrestres fascinants? Comment se sont-ils formés? Comment les reconnaître? Ou encore, quel rôle ont-ils joué dans l’histoire de la Terre?

Non contente d’essayer d’y répondre, l’exposition se propose aussi, et pour l’occasion, de présenter quelques pièces remarquables de collectionneurs privés locaux ou d’institutions muséales de cantons voisins. Et pour se mettre dans l’ambiance, rien de tel que de relire «Tintin et l’étoile mystérieuse»... 

 

Infos pratiques

Musée des sciences de la Terre, jusqu’en mars 2022. Informations sur le site du musée.

 

En savoir plus : Le site du musée 

 

 

 

 

 

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SpectacleThéâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à ValèreThéâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à Valère

AnniversaireVouvry: Gabrielle Pignat, 100 ans et un «sacré caractère»Vouvry: Gabrielle Pignat, 100 ans et un «sacré caractère»

ÉVÉNEMENTLe Caprices Festival célèbre l’électro sur le Haut-PlateauLe Caprices Festival célèbre l’électro sur le Haut-Plateau

DécouverteLe Grand Hôtel&Kurhaus d’Arolla réunit les amoureux de la montagneLe Grand Hôtel&Kurhaus d’Arolla réunit les amoureux de la montagne

FauneLe hérisson, si vulnérable dans son armure de piquantsLe hérisson, si vulnérable dans son armure de piquants

Top