Théâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à Valère

chargement

Spectacle Pour son ouverture de saison, le tout nouveau Spot accueille une création de la Valaisanne Mali Van Valenberg. «Versant Rupal» humanise un «monstre» de l’Himalaya, l’immense Reinhold Messner. Vertigineux et haletant.

 17.09.2021, 05:30
Lecture: 5min
Premium
«Versant Rupal» est mis en scène par Olivier Werner.

On est bien calé au fond de son douillet fauteuil, dans la chaleur enveloppante du théâtre de Valère et pourtant on frissonne. On n’est plus à Sion mais au pied du Nanga Parbat (8125 mètres) ce mercredi soir. Loin, très loin, là-bas, au Pakistan, à l’extrémité occidentale de l’Himalaya. Devant nous, une muraille haute de 4000 mètres hérissée de glaces et de roches. Un «monstre» qui a puni nombre d’intrépides au point que la première cordée à fouler son sommet...

À lire aussi...

Tour de visExtension du certificat Covid: les fanfares, chœurs et théâtres devront faire avec, à regretExtension du certificat Covid: les fanfares, chœurs et théâtres devront faire avec, à regret

SpectacleThéâtre: Noémie Schmidt défie la tyrannie à MontheyThéâtre: Noémie Schmidt défie la tyrannie à Monthey

ThéâtreSpectacle: on a plané avec Saint-Exupéry à SionSpectacle: on a plané avec Saint-Exupéry à Sion

A l’afficheLes saisons des théâtres valaisans vues par leurs directeursLes saisons des théâtres valaisans vues par leurs directeurs

Top