Coronavirus: la France craint le grand incendie

chargement

COVID-19 Au cœur des vacances d’été, la France cherche à freiner l’explosion des cas de coronavirus due au variant Delta et, surtout, à éviter qu’elle ne touche l’hôpital.

Par Paul Ricard, AFP
  24.07.2021, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Deux foyers de contaminations au Covid-19 ont été identifiés  dans des discothèques situées dans l’est de la France, avec à chaque fois plusieurs dizaines de personnes touchées.

Pass sanitaire étendu par la loi, vaccination à tour de bras, rappel des gestes barrières... L’adoption de telles mesures est «urgente», selon Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique qui guide le gouvernement. «Le retour à la normale, c’est pas maintenant, peut-être 2022 (ou) 2023 seulement», a-t-il dit vendredi sur BFM TV.

Environ 4500 le 9 juillet, 10 900 le 16 juillet, 22 000 désormais: d’une semaine à l’autre, le nombre de cas...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 21 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 21 octobre

DécryptageCoronavirus: pourquoi le Royaume-Uni fait face à une forte hausse des casCoronavirus: pourquoi le Royaume-Uni fait face à une forte hausse des cas

IntempériesInondations et glissements de terrain: près de 200 morts en Inde et au NépalInondations et glissements de terrain: près de 200 morts en Inde et au Népal

espaceCorée du Sud: lancement d’une fusée spatiale «maison»Corée du Sud: lancement d’une fusée spatiale «maison»

horreurHomme décapité en France: suspect arrêtéHomme décapité en France: suspect arrêté

Top