Les meilleurs skieurs suisses attendus dans le val d’Anniviers pour les Nationaux de ski alpin

chargement

stars Les meilleurs skieurs suisses, dont les Valaisans mais aussi Marco Odermatt ou Michelle Gisin, sont attendus dans le val d’Anniviers pour les championnats suisses du 22 au 28 mars.

 19.03.2021, 12:00
Les stars suisses de la Coupe du monde attendues du côté du val d'Anniviers.

Ils sont de retour! Après un précédent passage dans les années 90, les meilleurs skieuses et skieurs suisses sont de retour dans le val d’Anniviers pour les championnats de Suisse qui se disputeront du 22 au 28 mars. Les athlètes de la Coupe du monde auront à peine conclu leur saison par les finales de Lenzerheide qu’ils prendront la direction de Zinal, Grimentz et Saint-Luc.  

Les Suisses, qui ont dominé le ski mondial devant les Autrichiens pour la deuxième année consécutive, seront nombreux en Valais pour mettre un point final à leur fantastique saison. Marco Odermatt, Michelle Gisin, Ramon Zenhäusern, Daniel Yule, Luca Aerni, Mélanie Meillard, Loïc Meillard, Camille Rast, Justin Murisier et Gino Caviezel ont déjà annoncé leur présence.

A lire aussi: Ski alpin: Beat Feuz remporte le globe de la descente sans disputer la dernière course

La vitesse en semaine, la technique le week-end

A leur programme, deux jours d’entraînements et cinq de courses. Si les lundi 22 et mardi 23 mars seront dédiés aux entraînements de descente à Zinal, les compétitions commenceront mercredi à Zinal avec le combiné féminin et la descente masculine. 

Jeudi, place à la descente féminine et au combiné masculin, toujours à Zinal, alors que le super-G occupera skieuses et skieurs vendredi.

Nous sommes convaincus que nous vivrons de très belles courses avec beaucoup d’émotions et de suspense.
Benoît Epiney, président du comité d’organisation

Le week-end des 27 et 28 mars sera quant à lui consacré aux disciplines techniques avec les slaloms dames et hommes samedi à Grimentz et les géants dimanche du côté de Saint-Luc. En raison des mesures imposées par la Confédération dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, toutes les compétitions se dérouleront sans public.

Une situation à laquelle les as de la Coupe du monde sont habitués, eux qui ont vécu un hiver entier devant des tribunes vides. Pas de quoi nuire au spectacle qui s’annonce grandiose dans des conditions qui le seront tout autant. 

Conditions de neige idéales

Les récentes chutes de neige garantissent en effet des pistes en excellent état. Une aubaine pour le président du comité d’organisation, Benoît Epiney. «Nos domaines skiables sont situés à des altitudes élevées, ce qui nous assure de très bonnes conditions de neige jusqu’à mi-avril. Grâce à ce privilège, nous sommes convaincus que nous vivrons de très belles courses avec beaucoup d’émotions et de suspense. J’ose dire que le ski est de retour à la maison.»


 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

En continuSport Valais Express: Valentin Imsand franchit une barre à la perche à 5,05 mètresSport Valais Express: Valentin Imsand franchit une barre à la perche à 5,05 mètres

frustrationJudo: «J’en ai pleuré de déception», reconnaît Priscilla MorandJudo: «J’en ai pleuré de déception», reconnaît Priscilla Morand

DélivranceHippisme: le Jumping national et international de Verbier confirmé pour le mois d’aoûtHippisme: le Jumping national et international de Verbier confirmé pour le mois d’août

belle histoireEscrime: la maman dépanne le club de ses filles et toutes trois remportent le titre national par équipesEscrime: la maman dépanne le club de ses filles et toutes trois remportent le titre national par équipes

time-outLa Suisse est décidément fâchée avec ses infrastructures sportivesLa Suisse est décidément fâchée avec ses infrastructures sportives

Top