14.12.2019, 05:30

Non, Julien Wanders ne sera pas seul dans les rues de Sion

chargement
Favori annoncé, Julien Wanders pourrait bien avoir de la concurrence à la course de Noël.

Course de Noël Que ce soit chez les femmes ou chez les hommes, les courses élites recensent un plateau d’athlètes exceptionnels et renferme des enjeux qui dépassent la Course de Noël.

Julien Wanders; à lui seul ce nom a presque éclipsé celui des autres participants. Comment la victoire finale ce samedi sur le parcours de la Course de Noël pourrait échapper au prodige genevois?

Mais aussi favori soit-il, le Kényan blanc aura une vraie bataille à livrer pour la victoire du jour, pour le titre du circuit des courses en ville et pourquoi pas pour le record.

«Aussi bien chez les hommes que chez les femmes, le record pourrait tomber si les conditions météo ne sont pas trop dantesques», lâche Dominique Solioz, responsable de l’engagement pour la course élite. «Julien Wanders demeure le favori, c’est incontestable, il sera de toute façon dans le coup. Mais plusieurs autres têtes de série peuvent légitimement envisager la victoire.»

A lire aussi: Julien Wanders: «Le record de la course de Noël? Pourquoi pas»

Parmi eux, Dominique Solioz cite volontiers Tadesse Abraham, tout récent troisième de la course de l’Escalade. Le médaillé d’argent du marathon des championnats d’Europe d’athlétisme 2018 débarque à Sion dans une forme bluffante.

Un autre athlète au passeport helvétique pourrait également se démarquer sur les pavés sédunois: Jonas Raess. «Il est champion du monde universitaire en titre sur 5000 mètres.» 

De la concurrence pour Wanders

Dans sa liste de favoris, le comité n’oublie pas de laisser une place de choix aux anciens vainqueurs de la Course de Noël. Le Français Yoann Kowal – 1er en 2017, 2e en 2018 – pourrait avoir sa carte à jouer, de même que le Russe Rinas Akhmadeew qui avait écœuré la concurrence l’année dernière. «Une blessure l’a empêché d’être à 100% jusqu’à présent, mais on connaît l’orgueil de ces champions, il se battra pour le podium.»

Dominique Solioz avance également deux cartes africaines avec un statut d’outsiders; celle de Kibiwott Boniface. Le Kényan, partenaire d’entraînement de Julien Wanders, a terminé au deuxième rang de la Corrida bulloise avant d’enchaîner avec un top 5 à l’Escalade.

Et celle du Soudanais du Sud Dominic Lobalu qui a obtenu deux fois le quatrième rang lors des deux premières étapes du circuit des courses en ville.

Du côté des Valaisans, Pierre Délèze devra encore patienter quelque temps avant de se trouver un successeur. Thomas Gmür (CA Sion), François Lebœuf (BCVs Mount Asics) et Manu Sassi (CS 13 étoiles) seront notamment au départ. «Il faudra également garder un œil sur le jeune Loris Pellaz.»

A lire aussi: Les trails blancs plus colorés que jamais

Une «belle» d’exception

La course élites femmes devrait quant à elle donner lieu à une «bagarre» d’anthologie entre Helen Bekele – 1re l’an dernier – et la très jeune et talentueuse Sarah Chelengat.

L’Ethiopienne du Stade Genève et l’Ougandaise âgée de 18 ans se disputeront non seulement la victoire à Sion, mais aussi le titre du circuit. «Pour elles, ce sera la finale des finales», se réjouit Dominique Solioz. «Chelengat s’est imposée à la Corrida bulloise avant de terminer troisième à l’Escalade. Bekele a quant à elle pris la deuxième position à chaque fois.»

Du côté des Suissesses, la classique sédunoise pourra s’appuyer sur «un plateau exceptionnel» qui recense notamment la championne de Sierre-Zinal Maude Mathys, la spécialiste sierroise du 800 mètres Lore Hoffman ou sa compère saint-galloise Sélina Büchel.

Sur la ligne de départ se trouveront également des profils plus atypiques comme celui de Sabine Hauswirth, spécialiste des courses d’orientation, ou encore Joanna Ryter, championne du monde d’ironman. 

Programme de la journée:
La journée débutera à 11 heures avec le départ de la deuxième édition du trail des Châteaux. Dès 11 h 30, le premier départ de la Course de Noël pour les enfants nés en 2012 et plus jeunes sera donné. Les catégories s’enchaîneront ensuite jusqu’aux juniors (2000 et 2001) qui partiront sur le coup des 12 h 39. Ce seront ensuite les écoliers de 3H à 8H qui s’élanceront pour un tour. La course adaptée – sur 500 mètres – viendra clore cette matinée sportive à 13 h 42. Les courses reprendront à 14 h 30 avec la catégorie populaire, puis la course des pères et mères Noël. Les élites «dames» s’élanceront à 17 heures sur un parcours long de 5000 mètres, les hommes suivront à 17 h 30 pour 7000 mètres d’effort. La journée se terminera avec la course «entreprises» à 18 heures. 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Top