Les ossements d’un Suisse tué en 2016 retrouvés en Allemagne

chargement

Criminalité L’homme de 67 ans avait été tué en 2016. L’auteur présumé du meurtre était un Brésilien de 34 ans, décédé depuis.

 07.05.2021, 12:54
Le propriétaire d'une forêt dans la région allemande de Hohentengen-Bergöschingen, près de la frontière suisse, a trouvé plusieurs ossements humains en mars.

Les ossements d’un Suisse de 67 ans tué en 2016 ont été retrouvés dans une forêt en Allemagne. L’auteur présumé du meurtre, un Brésilien de 34 ans, a été arrêté en mai 2016 et il est mort en prison en octobre 2017, deux mois avant son procès.

Le propriétaire d’une forêt dans la région allemande de Hohentengen-Bergöschingen, près de la frontière suisse, a trouvé plusieurs ossements humains en mars. Une analyse ADN a conclu que ces ossements étaient ceux du sexagénaire habitant Eglisau (ZH) porté disparu depuis le 22 avril 2016, a indiqué vendredi la police cantonale zurichoise.

Après la disparition du sexagénaire, la police a ouvert une enquête. Sa voiture a été retrouvée calcinée dans une forêt près de Lottstetten, une commune allemande située près de Ratz (ZH). Les enquêteurs ont pu établir qu’il s’était bagarré avec un homme plus jeune sur un parking le 22 avril 2016.

Ecrasé à plusieurs reprises

En mai 2016, la police a arrêté un Brésilien de 34 ans, un voisin du retraité. Il a avoué avoir tué le sexagénaire près de Ratz. Après la bagarre sur le parking, les deux hommes ont quitté les lieux dans la voiture du retraité. Sur un Chemin de campagne près de Hohentengen, le meurtrier a allongé l’homme sur le sol et l’a écrasé à plusieurs reprises avec son véhicule, ce qui a provoqué sa mort.

La voiture a été retrouvée calcinée deux jours plus tard dans une forêt près de Lottstetten, mais le corps du Suisse est resté introuvable malgré d’importantes opérations de recherche. Après son arrestation, le Brésilien a avoué les faits, mais il a déclaré ne pas se souvenir où se trouvait le corps de la victime.

Le Brésilien est mort en prison en octobre 2017. Il devait être jugé deux mois plus tard. Il était accusé de meurtre.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

Top