«Les valeurs d’hier sont celles de demain», a déclaré Guy Parmelin à l’occasion de la Fête nationale suisse

chargement

1er août Le président de la Confédération tiendra quatre discours à l’occasion de la Fête nationale. Ses pensées se sont également tournées vers les intempéries. Selon lui le devoir des politiciens est de tenir le pays, de créer la confiance et d’éveiller l’enthousiasme.

 31.07.2021, 18:35
Le président a été admiratif de la solidarité et de l'engagement de la population lors des intempéries.

Le président de la Confédération Guy Parmelin tiendra quatre discours à l’occasion de la Fête nationale. La Suisse est devenue ce qu’elle est grâce au dur travail, au courage, à l’assurance et à l’aide mutuelle. Ces valeurs doivent l’accompagner dans le futur.

Son marathon débute samedi après-midi à Herzogenbuchsee (BE). Il se rendra ensuite le soir dans son canton à Villars-sur-Ollon (VD), avant un brunch à la ferme dans le canton de Fribourg le jour de la Fête nationale. Il se rendra ensuite à Lausanne en soirée.

Cette recette fait ses preuves depuis 730 ans.
Guy Parmelin, président de la Confédération 

Cette recette fait ses preuves depuis 730 ans, a déclaré M. Parmelin lors de ses discours. La pandémie de Coronavirus a déstabilisé de nombreuses personnes auxquelles le président exprime sa sympathie. Il a également remercié les personnes qui, dans le système sanitaire ou à la maison, se sont occupées de leurs prochains.

Ses pensées se sont également tournées vers les intempéries. Il a été admiratif de la solidarité et de l’engagement de la population. Des paroles qu’il prononce de manière consciente le jour où la Suisse se souvient de ses valeurs et de sa fierté nationale.

Heureux et fiers

«Parler de fierté à des Suisses sonne étrangement, je le sais, car notre pays n’est guère familier des élans patriotiques par trop démonstratifs». Le président sait pourtant d’expérience que la population peut être heureuse et fière.

En tant que président, il a pu constater que la Genève internationale avait dignement accueilli la rencontre au sommet entre Joe Biden et Vladimir Poutine. La Suisse est aussi fière du parcours de l’équipe nationale de foot lors de l’Euro. Et les JO de Tokyo sont également une raison de se réjouir.

Pandémie sournoise

Malheureusement, l’évolution sournoise et fluctuante de la pandémie de Covid-19 «empêche d’être parfaitement sereins quand à notre avenir proche». «Nous voulons croire, cependant, que le plus dur est derrière nous», et avec lui cette période pendant laquelle les valeurs fondamentales ont été restreintes.

Le devoir des politiciens est de tenir le pays, de créer la confiance et d’éveiller l’enthousiasme.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SÉCURITÉLe Covid occupe  la policeLe Covid occupe  la police

Le Covid occupe la police

Gérer la crise sanitaire alourdit le quotidien des policiers. Au sein de certaines polices cantonales, la charge de...

  16.10.2021 00:01
Premium

PARLEMENTLa riposte aux piratages se prépare à BerneLa riposte aux piratages se prépare à Berne

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

SuisseCoronavirus: l’application du certificat Covid est en panneCoronavirus: l’application du certificat Covid est en panne

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 15 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 15 octobre

Top