11.06.2019, 13:59

40 millions pour moderniser Crêtelongue

chargement
Le pénitencier de Crêtelongue date de 1931 et n'est plus adapté aux besoins actuels.

Prison Le Grand Conseil valaisan se penche cette semaine sur une enveloppe de 40 millions de francs pour moderniser le centre de détention de Crêtelongue à Granges.

Le Grand Conseil est plutôt favorable à l’octroi d’un crédit de 40,6 millions de francs pour la construction de deux nouveaux bâtiments cellulaires au centre de détention de Crêtelongue, à Granges. Il a voté mardi l’entrée en matière par 76 oui contre 38 non. Le vote final aura lieu jeudi. Subventionné à hauteur de 35% par la Confédération, la part cantonale de ce projet serait ramenée à 27 millions.

Le premier édifice comptera notamment 80 cellules sur quatre étages, ainsi que de 5 cellules d’arrêt. Le second disposera de 24 places (et de 2 cellules d’arrêt). Il pourra également accueillir les femmes. Seize nouveaux emplois seront créés.

Modernisation essentielle

Avec ces nouvelles constructions, qui remplaceront des bâtiments datant de 1931, l’idée est de faire de Crêtelongue un centre pouvant accueillir tous les régimes d’exécution de peines, à savoir le régime ordinaire, de courte peine, de semi-détention et de travail externe ainsi que de sécurité élevée.

L’objectif est double: répondre aux exigences légales et offrir aux détenus des meilleures chances de réinsertion sociale et professionnelle. Le projet prévoit en outre la démolition de diverses constructions, dont le bâtiment cellulaire principal actuel.

Améliorer le centre LMC

Quant à l’actuel centre LMC de détention d’étrangers en attente de renvoi dans leur pays, adjacent à Crêtelongue, il sera transformé en ateliers fermés. Les 18 places actuelles seront déménagées dans la capitale cantonale et portées à 20 dans le cadre dans le cadre de la modernisation de la prison de Sion. Coût global de cette seconde phase: 12 millions de francs qui feront l’objet d’une demande de crédit dans un second temps.

A lire aussi: Centre LMC de Granges: des conditions de détention jugées médiocres

Mais sans attendre ce déménagement, pour répondre aux critiques émises par la Commission nationale de prévention de la torture, des aménagements provisoires seront rapidement réalisés à Crêtelongue, a indiqué mardi le conseiller d’État Frédéric Favre. Il a évoqué l’installation cabines provisoires pour améliorer les conditions de détention.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TourismeLac Bleu, Derborence, Tseuzier: les petits coins de paradis commencent à déborderLac Bleu, Derborence, Tseuzier: les petits coins de paradis commencent à déborder

CollisionAccident de train: la ligne entre Realp (UR) et Ulrichen (VS) rouverteAccident de train: la ligne entre Realp (UR) et Ulrichen (VS) rouverte

FiscalitéLe report de la réforme fiscale, une pilule dure à avaler pour les indépendants valaisansLe report de la réforme fiscale, une pilule dure à avaler pour les indépendants valaisans

PolitiqueLe Parlement des jeunes se choisit deux coprésidentsLe Parlement des jeunes se choisit deux coprésidents

InnovationElles s’apprêtent à lancer une culotte menstruelle valaisanneElles s’apprêtent à lancer une culotte menstruelle valaisanne

Top