Chef de groupe, ce socle pour mettre un pied à Berne ou au gouvernement

chargement

Grand Conseil A un certain échelon politique, les valeurs ne suffisent pas à construire une carrière. Il faut d’abord être connu pour être élu. Et la fonction de chef de groupe offre une précieuse visibilité pour attiser des ambitions, notamment bernoises. La preuve par l’exemple.

 09.04.2021, 05:30
Lecture: 6min
Premium
La fonction de chef de groupe offre une précieuse visibilité pour se construire une carrière politique sur le long terme.

Ils sont élus fédéraux ou à l’aube de le devenir. Philipp Matthias Bregy, Sidney Kamerzin, Jean-Luc Addor, Beat Rieder, Emmanuel Amoos et Michael Graber siégeront sous la Coupole en mai prochain. S’ils ne partagent pas la même destinée politique, leurs chemins se recoupent à une même jonction. Ils ont été chef de groupe au Grand Conseil avant de se...

À lire aussi...

Conseil nationalEmmanuel Amoos, le chef de groupe de l'AdG, succède à Mathias Reynard à BerneEmmanuel Amoos, le chef de groupe de l'AdG, succède à Mathias Reynard à Berne

Conseil nationalL'UDC Michael Graber remplacera Franz Ruppen au Conseil nationalL'UDC Michael Graber remplacera Franz Ruppen au Conseil national

StatistiquesCantonales 2021 – Grand Conseil: le nombre de femmes élues a presque doublé en quatre ansCantonales 2021 – Grand Conseil: le nombre de femmes élues a presque doublé en quatre ans

Top