Elles lui ont tiré le portrait: avec mille vies, Barbara Lanthemann ne pouvait pas mener qu’un seul combat

chargement

Personnalité Chaque mois, Stéphanie Germanier et Sabine Papilloud tirent, en mots et en photos, le portrait d’une gueule valaisanne. En avril, c’est la présidente du PS Valais romand, qui vient d’emmener Mathias Reynard au gouvernement, qui se découvre un peu plus que d’un fil.

Lecture: 10min
Premium
Barbara Lanthemann, une présidente qui n'a jamais aimé le pouvoir mais termine sur un succès.

Casser du caillou, elle connaît. Elle sait même en faire des murs. Tout beaux, tout réguliers. Devant sa maison, elle fignole les détails d’une rénovation. C’est presque terminé. Comme sa présidence du PS valaisan. Barbara Lanthemann remettra son mandat le 17 avril. Elle quitte. Pour autre chose. Une autre tranche de vie. D’autres combats puisqu’elle vient d’en remporter un en...

À lire aussi...

InspirantElles lui ont tiré le portrait: Sébastien Olesen, il crée la vie rêvée à la montagneElles lui ont tiré le portrait: Sébastien Olesen, il crée la vie rêvée à la montagne

DestinElles lui ont tiré le portrait: Fanny Clavien, une héroïne sur la peau et dans le muscleElles lui ont tiré le portrait: Fanny Clavien, une héroïne sur la peau et dans le muscle

PortraitElles lui ont tiré le portrait: Françoise Berclaz, parce qu’elle pouvait vivre sans écrire, a choisi de donner à lireElles lui ont tiré le portrait: Françoise Berclaz, parce qu’elle pouvait vivre sans écrire, a choisi de donner à lire

DestinElles lui ont tiré le portrait: Gérald Métroz, si entier qu’il a renoncé à être un homme deboutElles lui ont tiré le portrait: Gérald Métroz, si entier qu’il a renoncé à être un homme debout

PortraitElles lui ont tiré le portrait: Philippe Revaz, né à l’ombre il est devenu un phare pour l’actu qui tangueElles lui ont tiré le portrait: Philippe Revaz, né à l’ombre il est devenu un phare pour l’actu qui tangue

Top