Grand Conseil: le PDC du Haut ne veut plus de débat à huis clos

chargement

Transparence Seul parti à avoir refusé le huis clos pour l’élection du procureur général, le PDC a déposé une résolution afin qu’une telle situation ne se reproduise plus.

 08.06.2021, 16:00
Le public et la presse avaient été exclus de la salle du Parlement.

Le 5 mai dernier, le Parlement élisait le procureur général derrière des portes closes. Ce débat à huis clos avait été voulu par tous les partis, sauf le PDC. En cause, la virulence des critiques contre le chef du Ministère public.

A lire aussi : Ce Parlement à huis clos qui dérange

«Ce fut l’un des jours les plus sombres de notre Parlement et il a gravement porté atteinte à la réputation du Grand Conseil», affirme Aron Pfammatter dans la résolution qu’il a déposé ce lundi. Le député PDC du Haut-Valais demande que la loi soit modifiée afin que la délibération secrète ne puisse plus être demandée. Les seules exceptions possibles étant les demandes de grâce et les naturalisations. «Même les critiques sévères doivent être traitées en public», précise la résolution.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SecretCe Parlement à huis clos qui dérangeCe Parlement à huis clos qui dérange

live
PolitiqueValais: Nicolas Dubuis réélu de justesse comme procureur généralValais: Nicolas Dubuis réélu de justesse comme procureur général

ÉDITOJustice et Parlement: il n’y a que des perdants. L’édito de Vincent FragnièreJustice et Parlement: il n’y a que des perdants. L’édito de Vincent Fragnière

JusticeHuis clos au Grand Conseil valaisan: une procédure ouverte par Sébastien FantiHuis clos au Grand Conseil valaisan: une procédure ouverte par Sébastien Fanti

Top