La loi valaisanne sur les remontées mécaniques fait encore débat

chargement

Tourisme Les députés se penchent ce lundi sur une loi remaniée d’aide aux remontées mécaniques. Un compromis équilibré pour la droite, un soutien de trop pour la gauche.

 13.05.2018, 15:00
Lecture: 6min
Premium
Télé-Evolène SA exclue des aides de la LERM survit grâce à une subvention communale.

«Nous ne voulons aucune aide à fonds perdu dans la loi», résume Emmanuel Amoos pour l’alliance de gauche. Grégory Logean, chef de groupe UDC au grand conseil nuance: «On se rallie au nouveau projet mais on exige des garanties supplémentaires pour le subventionnement.» Le décor est planté pour débattre de l’avenir d’un secteur qui emploie cinq mille personnes en...

À lire aussi...

EconomieValais: 240 millions sont engagés pour soutenir le tourismeValais: 240 millions sont engagés pour soutenir le tourisme

Top