Le mildiou, dernier tourment des vignerons valaisans

chargement

Viticulture Après le gel d’avril, c’est un champignon qui pourrit cet été le quotidien des vignerons valaisans et menace la prochaine vendange. Avec de grosses disparités selon les parcelles et les cépages.

 27.07.2021, 17:30
Lecture: 4min
Premium
Le chef de l'Office de la viticulture Pierre-André Roduit et le nouveau responsable secteur technique de production Bertrand Nominé jaugent les dégâts causés par le mildiou dans une vigne de Châteauneuf.

«Le gel d’avril avait provoqué la perte d’environ 20% des bourgeons sur l’ensemble du vignoble. Aujourd’hui par contre, impossible de chiffrer quel sera l’impact des attaques du mildiou sur la prochaine vendange.» Chef de l’Office de la viticulture, Pierre-André Roduit reconnaît pourtant que l’addition risque d’être salée pour nombre de producteurs.

Le champignon ne se contente plus des...

À lire aussi...

En continuSport Express Valais – Cyclisme: Simon Pellaud abandonneSport Express Valais – Cyclisme: Simon Pellaud abandonne

AlimentationParlement fédéral: la motion de Benjamin Roduit en faveur des fruits et légumes adoptéeParlement fédéral: la motion de Benjamin Roduit en faveur des fruits et légumes adoptée

LoisirsSi vous aimez… les animations de la Foire du Valais, un spectacle dans un 40 tonnes, une grande tablée à ThyonSi vous aimez… les animations de la Foire du Valais, un spectacle dans un 40 tonnes, une grande tablée à Thyon

Gestion de la pandémieJean-Luc Addor: la vie d’un non-vacciné au Palais fédéralJean-Luc Addor: la vie d’un non-vacciné au Palais fédéral

InnovationValais: née à Energypolis, la start-up Urbio lève 2 millions de dollarsValais: née à Energypolis, la start-up Urbio lève 2 millions de dollars

Top