Raphaël Grand, journaliste baroudeur: de l’élection de Freysinger à la présidence de Trump

chargement

Portrait La passion de l’actualité et le goût des rencontres ont conduit le journaliste valaisan Raphaël Grand à travers le monde. Correspondant pour la RTS à Shanghai puis à Washington durant quatre ans, il rentre au pays. Retour sur un parcours étonnant.

  26.08.2021, 10:15
Lecture: 6min
Premium
Sortir des grandes villes pour sillonner l’intérieur des terres afin de sentir battre le cœur de la population. De la Chine aux Etats-Unis, Raphaël Grand a apprécié ces rencontres.

Après quatre ans d’adrénaline permanente sous l’ère Trump et un peu plus de sept mois de sérénité avec Biden (il est parti mi-juillet, avant le retrait des troupes américaines de l’Afghanistan), Raphaël Grand a dit au revoir aux Etats-Unis. Au revoir, pas adieu.

Car Raphaël Grand n’a pas perdu le goût des voyages. C’est du reste ce goût d’ailleurs qui...

À lire aussi...

EpidémiePourquoi on ne connaît pas le taux de vaccination par commune en ValaisPourquoi on ne connaît pas le taux de vaccination par commune en Valais

En continuSport Express Valais – Hockey: des animations autour du derbySport Express Valais – Hockey: des animations autour du derby

avant matchGiacomo Casserini, un homme de derbys qui recherchait un nouveau défiGiacomo Casserini, un homme de derbys qui recherchait un nouveau défi

InterviewArnaud Schaller quitte la direction de l’AVALEMS: «On a réussi à augmenter la qualité dans les EMS»Arnaud Schaller quitte la direction de l’AVALEMS: «On a réussi à augmenter la qualité dans les EMS»

AVALEMS: Arnaud Schaller part serein

Ses six ans passés à la tête de l’Association valaisanne des EMS auront porté leurs fruits. Arnaud Schaller, qui...

  28.10.2021 17:00
Premium

EditoPropos complotistes de Donald Moos: la liberté de penser s'accompagne de responsabilités. L'édito de Stéphanie GermanierPropos complotistes de Donald Moos: la liberté de penser s'accompagne de responsabilités. L'édito de Stéphanie Germanier

Top