Saint-Maurice: la convention de rachat du collège de l’Abbaye signée

chargement

L’Etat du Valais a signé la convention de rachat du collège de l’Abbaye de Saint-Maurice. Si le Grand Conseil donne son aval, le canton prévoit d’investir 35 millions pour rénover l’ensemble du site.

 23.09.2021, 11:00
Le conseiller d’Etat Christophe Darbellay, l'Abbé de Saint-Maurice Monseigneur Jean Scarcella et le procureur de l’Abbaye Olivier Roduit au moment de signer la convention.

Sous réserve de l’approbation du Grand Conseil, l’Etat du Valais sera le nouveau propriétaire du collège de l’Abbaye de Saint-Maurice. Sauf énorme surprise, le bâtiment principal sera vendu au canton pour un montant de 10 millions de francs et l’ancien collège qui abritait il y a peu encore l’internat sera transformé en salles de classes et loué. «Le produit de la vente du collège sera investi intégralement par l’Abbaye dans la transformation de l’internat en salles de classes, afin de perpétuer la qualité de son enseignement», précise ce jeudi par voie de communiqué le chef du Département de l’économie et de la formation Christophe Darbellay.

Trente-cinq millions pour rénover l’ensemble

La nouvelle convention liant l’Etat du Valais et l’Abbaye de Saint-Maurice a été signée le 22 septembre, jour de la… Saint-Maurice. Elle prévoit qu’en cas d’acceptation par le Grand Conseil le canton reprenne la conduite et l’exploitation complète du collège de l’Abbaye le 1er janvier 2022. «La qualité des espaces d’enseignement et leur volume n’étant plus adaptés aux besoins actuels, 35 millions de francs seront investis par le canton pour rénover l’ensemble du site qui permettra d’accueillir à terme 1250 étudiants», détaille le Département de l’économie et de la formation.

Fondée en 515, l’Abbaye de Saint-Maurice a depuis ses origines voué une attention particulière à l’éducation et à la formation de la jeunesse. Reconnu en tant qu’établissement officiel depuis 1806 par une décision de la Diète cantonale, le lycée-collège de l’Abbaye de Saint-Maurice joue toujours un rôle central dans la formation gymnasiale du canton du Valais. Mais si autrefois une grande partie du personnel enseignant était constituée d’ecclésiastiques, il ne reste aujourd’hui que trois chanoines enseignants sur les cent professeurs qui travaillent dans l’établissement. «Cette situation a amené l’Abbaye à redéfinir son rôle.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FormationClap de fin pour l’internat du collège de Saint-MauriceClap de fin pour l’internat du collège de Saint-Maurice

EducationLe collège de Saint-Maurice sera racheté par l’Etat du ValaisLe collège de Saint-Maurice sera racheté par l’Etat du Valais

Top