Si on sortait ce week-end?

chargement

Bons plans Du cirque à Crans-Montana, des films du Sud à Sion, des expos au Bouveret et à Vissoie, de la musique à Saint-Maurice, un spectacle au Petithéâtre... Tout ce qu'il faut pour passer de juillet à août en douceur.

 29.07.2020, 20:00
Cirque au Sommet, pour sa troisième édition, a décidé de se déplacer dans la station et d'investir des lieux surprenants.

Crans-Montana: Cirque au Sommet: trois scènes sinon rien

Il est de retour. Alors que de nombreuses manifestations ont dû mettre la clé sous le paillasson, Cirque au Sommet, sous l’impulsion de Greg Zavialoff et Jean-Luc Barbezat, se lance dans une troisième édition riche en surprises et en multiples rendez-vous. Bien sûr, le «camp de base» restera le chapiteau principal, où présentera la troupe française Akoreacro son spectacle «Dans ton cœur», dans lequel elle défend un cirque populaire de grande qualité acrobatique. Le parking du Grand Garage, au cœur de la station, verra se produire la troupe franco-suisse Cirque La Compagnie, quatres artistes circassiens qui multiplient les prouesses acrobatiques, entre rires et frissons. 

 

 

Cirque avec vue…

La grande nouveauté de cette édition 2020 résidera dans l’installation d’une scène située aux abords de Chetzeron, avec une vue imprenable sur le barrage de Zeuzier et qui proposera des spectacles courts, en plein air, de jour, véritable vitrine de la relève du cirque en Suisse. Pour compléter cette programmation, Cirque au Sommet propose aussi des ateliers pour les jeunes ainsi qu’un cycle de conférences.

Infos pratiques

Renseignements et réservations sur www.cirqueausommet.ch

 

Sion: Les films du Sud à l’honneur

 

 

Pour bien commencer le mois d’août, la Ferme-Asile met les films du Sud à l’honneur et, avec Cinéma Sud Helvetas, propose la projection de trois films, «You will die at 20» du Soudanais Amjad Abu Alala, «Comme nos parents» du Brésilien Lais Bodanzky, et «Papicha» de l’algérienne Mounia Meddour.

Ces trois créations abordent respectivement le futur d’un jeune homme à qui l’on a prédit un décès précoce, un secret de famille inattendu qui va boulverser la vie de Rosa, et le destin d’une étudiante styliste dans l’Algérie des années 90. 

 

Infos pratiques

Ferme-Asile, dimanche 2 août, lundi 3 août et mardi 4 août à 21 heures. 
Réservations obligatoires au 027 203 21 11.

 

Vissoie: Sur les traces de René-Pierre Bille

 

 

Au cœur du val d’Anniviers, l’association VissoiArt se propose de faire découvrir au public un espace culturel consacré à l’art photographique, pictural et sacré. Du Chemin d’images autour de la colline du château, en passant par les murs extérieurs de la chapelle et son intérieur, l’association se veut le vecteur de découvertes.

Cet été, VissoiArt met en avant les œuvres de René-Pierre Bille, photographe et cinéaste animalier qui a passé toute sa vie à Chandolin. Composé de seize plaques recto verso, le Chemin d’images propose ainsi 32 photos réalisées par René-Pierre Bille. 

Les mercredis 12 et 16 août à 21 heures, le public pourra aussi apprécier, devant la chapelle, «Le monde sauvage de l’Alpe» qu’a tourné le cinéaste et qui a obtenu, en 1958, un prix au Festival du film de montagne de Trento. 

Pour finir, une visite dans la chapelle permettra aux curieux de découvrir l’art sacré des paroisses d’Anniviers du XIVe au XIXe siècle.

 

Infos pratiques

Jusqu’au 30 août, du jeudi au dimanche, de 14 à 17 heures.

 

Saint-Maurice: Barivox remet la compresse

 

 

Fort du succès remporté samedi dernier, Barivox repart pour un tour et propose une nouvelle soirée où vont se mélanger restauration et musique. C’est une programmation originale que propose l’organisateur, avec Jek et Aniu, accompagnés d’Elisabeth Barbey et de Xavier Nussbaum et leurs chansons audacieuses, l’electro de DJ Lisch et la musique brésilienne de Maico Pagnano. 

 

Infos pratiques

La Bouche qui Rit, vendredi 31 juillet, de 17 heures à minuit. Billets sur place.

 

Le Bouveret: René-Pierre Rosset, une rétrospective...

 

 

Issu d’une famille paysanne, le destin pictural de René-Pierre Rosset n’était de loin pas tout tracé. Pourtant, à 17 ans, il part pour Paris, entre aux Beaux-arts et rencontre le peintre Maurice Utrillo qui va lui enseigner l’art difficile de la couleur.

De retour en Suisse, René-Pierre Rosset y gagnera une belle notoriété avec ses paysages colorés. Cette rétrospective, qui célèbre les 25 ans de son décès, retracera, au travers de plus de 40 tableaux, une partie de son œuvre.

 

Infos pratiques

Salle Quai No 1, lundi, mardi, jeudi de 10 à 11h30 et de 15h30 à 17 heures. Mercredi de 10 à 11 h 30 et de 15 h 30 à 18h30. Vendredi de 10 à 11 h 30. 

 

Sion: Un appel au plaisir du vivre-ensemble sous forme de conte

 

 

Tania Simili et Estelle Borel, de la Cie Cirqu’en Choc, redonnent vie au Petithéâtre à travers la présentation de leur nouvelle création «Gnoko Bok».

En tournée au Sénégal, les deux artistes ont été touchées par toutes les formes de discrimination et c’est cela qui leur a donné l’idée de ce nouveau spectacle.

Au Sénégal, en wolof, «Gnoko Bok» signifie «plaisir partagé, on est ensemble». Sur cette base, les deux femmes ont imaginé un conte pour traiter de la discrimination et c’est le fruit de leur recherche et de leur travail qu’elles vous proposent en partage.

 

Infos pratiques

«Gnoko Bok», du jeudi 30 juillet au dimanche 8 août 2020. Informations et réservations sur www.petitheatre.ch

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DroitLes données du dancing. Par Sébastien FantiLes données du dancing. Par Sébastien Fanti

ChroniqueQuand la démocratie se délite. Par Fernand MariétanQuand la démocratie se délite. Par Fernand Mariétan

Formation«Il faut défendre les acquis des enseignants»: le Valaisan David Rey prêt à défendre ses collègues romands«Il faut défendre les acquis des enseignants»: le Valaisan David Rey prêt à défendre ses collègues romands

Prêt à aider les enseignants romands

A quelques mois de reprendre les rênes du Syndicat des enseignants romands, le quadragénaire de Conthey sait qu’il...

  23.10.2021 12:03
Premium

ChroniqueDans le viseur de Vincent Fragnière – Constitution: oui, la politique communale est un facteur d’intégration…Dans le viseur de Vincent Fragnière – Constitution: oui, la politique communale est un facteur d’intégration…

ChroniqueLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves GabbudLe père Noël en octobre. Le grain de sel de Jean-Yves Gabbud

Top