08.06.2020, 19:00
Lecture: 4min

SwissCovid: Berne dit oui à l’application de traçage, non sans quelques craintes

Premium
chargement
Si Philippe Nantermod (à droite) a d'ores et déjà téléchargé l'application, Jean-Luc Addor refuse de le faire.

Parlement fédéral Faut-il tracer des individus pour casser la chaîne de contamination du coronavirus? L’idée a fédéré les deux chambres à Berne. Mais certains craignent des dérives liées à la protection des données. Deux parlementaires valaisans croisent le fer.

Elle n’a pas encore été officiellement lancée qu’elle s’est déjà fait une place dans plus de 60 000 téléphones en Suisse. L’application de traçage SwissCovid, testée depuis deux semaines, a reçu le feu vert ce lundi d’une large majorité de la chambre du peuple (156 voix contre 22, et 13 abstentions) qui a donc emboîté le pas du Conseil des Etats. Sa mise en service à l’échelle nationale devrait intervenir avant la fin du mois.

Concrètement, SwissCovid alerte un utilisateur s’il a...

À lire aussi...

InefficaceCoronavirus: l’app de traçage australienne n’a détecté qu’1 seul cas potentiel en 1 moisCoronavirus: l’app de traçage australienne n’a détecté qu’1 seul cas potentiel en 1 mois

PandémieCoronavirus: le Conseil fédéral adopte la base légale pour l’appli de traçageCoronavirus: le Conseil fédéral adopte la base légale pour l’appli de traçage

Top