18.03.2020, 10:00
Lecture: 4min

Coronavirus: le site chimique de Monthey veut à tout prix éviter de tirer la prise

Premium
chargement
Sur le site chimique de Monthey, la question d’une fermeture pure et simple est difficilement envisageable.

Industries Le site chimique montheysan, qui emploie 2000 collaborateurs, a mis en place des mesures d’hygiène très strictes pour éviter à tout prix un «shutdown».

La question a été posée sur les réseaux sociaux: «Pourquoi ne pas fermer le site chimique et ainsi assurer une plus grande sécurité aux collaborateurs?» Une question légitime avec la pandémie mondiale actuelle. Les entreprises du site, Syngenta, Huntsman, BASF et CIMO, disent discuter régulièrement de cette option, même si elle fait peur. «Nous voulons à tout prix éviter ce scénario qui aurait un impact énorme à tous les échelons», réagit Mauricio Ranzi, directeur de CIMO et...

À lire aussi...

Opération délicateMonthey: mission de sauvetage pour un cygne blesséMonthey: mission de sauvetage pour un cygne blessé

Transports publicsBus vaudois: changement de concessions dans le ChablaisBus vaudois: changement de concessions dans le Chablais

buzzUne vidéo de Lavey-les-Bains reprise par le site américain USA TodayUne vidéo de Lavey-les-Bains reprise par le site américain USA Today

Coupe de la ligueBasket: à Fribourg, le BBC Monthey-Chablais veut confirmer son exploitBasket: à Fribourg, le BBC Monthey-Chablais veut confirmer son exploit

PolitiqueAntoine Fournier et Damien Roch: présidents de commune et politiciens comme papaAntoine Fournier et Damien Roch: présidents de commune et politiciens comme papa

Top