19.03.2020, 13:09

Coronavirus: le site chimique de Monthey veut à tout prix éviter de tirer la prise

Premium
chargement
Sur le site chimique de Monthey, la question d’une fermeture pure et simple est difficilement envisageable.

Industries Le site chimique montheysan, qui emploie 2000 collaborateurs, a mis en place des mesures d’hygiène très strictes pour éviter à tout prix un «shutdown».

La question a été posée sur les réseaux sociaux: «Pourquoi ne pas fermer le site chimique et ainsi assurer une plus grande sécurité aux collaborateurs?» Une question légitime avec la pandémie mondiale actuelle. Les entreprises du site, Syngenta, Huntsman, BASF et CIMO, disent discuter régulièrement de cette option, même si elle fait peur. «Nous voulons à tout prix éviter ce scénario qui aurait un impact énorme à tous les échelons», réagit Mauricio Ranzi, directeur de CIMO et...

À lire aussi...

DrameAccident agricole: éjecté de son tracteur, il meurt écrasé par une remorqueAccident agricole: éjecté de son tracteur, il meurt écrasé par une remorque

RennazYannick Buttet à l’Hôpital Riviera-Chablais?Yannick Buttet à l’Hôpital Riviera-Chablais?

DémissionL’Hôpital Riviera-Chablais se cherche une nouvelle directionL’Hôpital Riviera-Chablais se cherche une nouvelle direction

EconomieA Monthey, Huntsman met 25% de son personnel au chômage partielA Monthey, Huntsman met 25% de son personnel au chômage partiel

SaturationLe lac de Taney victime de débordements, un agent va en limiter l’accèsLe lac de Taney victime de débordements, un agent va en limiter l’accès

Top