Confrontée au vandalisme, Grône songe à la vidéosurveillance

chargement

Sécurité Le Conseil communal veut placer des caméras dans le secteur des écoles, où de coûteuses déprédations sont régulièrement constatées. Dans le reste du canton, les villages qui filment déjà leurs préaux en tirent un bilan positif.

 02.10.2018, 12:00
Premium
Karine Crettaz, la conseillère communale chargée des écoles de Grône, constate amèrement une énième déprédation du cycle d'orientation.

Grône ne veut plus rester les bras ballants face aux déprédations à répétition qui abîment ses bâtiments publics. Son Conseil communal projette d’installer des caméras de surveillance dans le secteur régulièrement vandalisé des écoles. Des autocollants «Site sous surveillance» pourraient ainsi fleurir dans les cours de l’école primaire et du cycle d’orientation, les abords de la salle polyvalente Recto...

À lire aussi...

FestivalAu Spot de Sion, découvrir la relève comme à la maisonAu Spot de Sion, découvrir la relève comme à la maison

ThéâtreSion: quand la ringardise se met en scène au ComicoSion: quand la ringardise se met en scène au Comico

DanseSierre: champions suisses de danse de salon, les Vogel espèrent démocratiser cette discipline en ValaisSierre: champions suisses de danse de salon, les Vogel espèrent démocratiser cette discipline en Valais

DroguesValais: quand la police met son nez dans un trafic de cokeValais: quand la police met son nez dans un trafic de coke

TélévisionL’aventure «The Voice» continue pour Antony TriceL’aventure «The Voice» continue pour Antony Trice

Top