Grône: les jeunes s’unissent pour faire entendre leur voix

chargement

Vie associative Un Parlement des jeunes a vu le jour vendredi soir sur la commune de Grône. Cette société ouverte aux villageois de 16 à 27 ans organisera quatre débats par année. L’occasion pour ses membres de s’impliquer dans la vie locale mais aussi de faire entendre leur voix auprès des autorités.

 19.01.2019, 11:00
Premium
La conseillère communale Karine Crettaz était présente vendredi soir pour l'assemblée constitutive du Parlement des jeunes de Grône. Emmenée par son président Vincent Ballestraz, (à gauche), cette société doit permettre à la nouvelle génération grônarde de faire entendre sa voix auprès des autorités.

Il y avait de l’ambiance, vendredi soir dans la salle de conférence du cycle d’orientation de Grône. Une quinzaine de citoyens âgés de 16 à 27 ans ont pris part à l’assemblée constitutive de leur «Parlement des jeunes» communal.

Emmenée par Vincent Ballestraz, cette société doit permettre à la nouvelle génération grônarde de s’impliquer davantage dans la vie...

À lire aussi...

FestivalAu Spot de Sion, découvrir la relève comme à la maisonAu Spot de Sion, découvrir la relève comme à la maison

ThéâtreSion: quand la ringardise se met en scène au ComicoSion: quand la ringardise se met en scène au Comico

DanseSierre: champions suisses de danse de salon, les Vogel espèrent démocratiser cette discipline en ValaisSierre: champions suisses de danse de salon, les Vogel espèrent démocratiser cette discipline en Valais

DroguesValais: quand la police met son nez dans un trafic de cokeValais: quand la police met son nez dans un trafic de coke

TélévisionL’aventure «The Voice» continue pour Antony TriceL’aventure «The Voice» continue pour Antony Trice

Top