Sierre: le Tribunal fédéral donne raison aux opposants au pont Beaulieu

chargement

Mobilité Le Tribunal fédéral a admis le recours des opposants au pont Beaulieu de Sierre. La reconstruction de l’ouvrage et la création des aménagements routiers qui en découlent doivent ainsi faire l’objet de deux procédures distinctes. L’avancement de ce projet est retardé.

 02.09.2020, 19:00
Le pont Beaulieu avait été démoli en 2018 pour permettre le passage des trains à deux étages. La date de sa reconstruction demeure encore inconnue.

La justice a tranché: la reconstruction du pont Beaulieu de Sierre et la création des aménagements routiers qui en découlent doivent faire l’objet de deux procédures distinctes. Dans un arrêt notifié le 1er septembre, le Tribunal fédéral admet ainsi le recours déposé par des riverains en septembre 2017 contre la décision de l’Office fédéral des transports de considérer l’ensemble du projet comme une seule unité de matière. 

Pour les juges de Mon Repos, c’est donc la forme de la procédure qui pose problème. L’affaire retourne au Tribunal administratif fédéral (TAF).

A lire aussi: Sierre: le Tribunal administratif fédéral rejette les arguments des opposants au pont Beaulieu

Rien n’interdit la construction du pont

Cette décision apparaît comme une victoire pour les 28 opposants au projet, tous représentés par Me Philippe Pont, à Sierre. «Depuis le début de la procédure il y a quatre ans, il nous paraît évident que la rampe supposée relier le pont Beaulieu à la gare CFF, ainsi que le rond-point prévu au nord de ce même pont, n’ont aucun lien avec la reconstruction de l’ouvrage ferroviaire.» 

L’avocat précise que ses clients ne se sont à aucun moment prononcés contre le pont Beaulieu en lui-même. L’arrêt du Tribunal fédéral n’interdit d’ailleurs pas la réalisation de cet ouvrage, qui avait été démoli en 2018 afin de permettre le passage des trains à deux étages. «Les oppositions ont uniquement porté sur la forme de la procédure. Elles sont motivées par le fait que cette rampe d’accès supprimera de nombreuses places de parking pour les riverains, tout en entraînant une augmentation du trafic automobile et donc des nuisances», ajoute Me Philippe Pont. 

Un projet à reprendre depuis le début

Dans un communiqué publié mercredi après-midi, la ville de Sierre dit prendre acte de cette décision «qui ne remet pas en cause le fond du projet». Elle rappelle que celui-ci avait été analysé puis approuvé par les services cantonaux, les offices fédéraux concernés et le TAF. Aujourd’hui, la municipalité et les CFF doivent analyser la décision du Tribunal fédéral afin de déterminer la juste procédure à suivre pour la suite du projet. 

A lire aussi: Sierre: le pont de Beaulieu a vécu ses dernières heures lundi soir

«Nous devrons potentiellement reprendre le projet lié à la rampe et au rond-point depuis le début, le questionner, y apporter des modifications techniques et le remettre à l’enquête», regrette le président de la ville de Sierre, Pierre Berthod. 

La mobilité au centre-ville impactée

De quoi repousser un peu plus loin le délai de reconstruction de ces différents aménagements routiers. On le rappelle, la rampe prévue depuis le pont Beaulieu doit permettre un accès à la gare CFF depuis l’ouest, et ainsi alléger le trafic sur l’avenue Général-Guisan. 

A lire aussi: Démolition du pont de Beaulieu: Sierre va se retrouver sans lien nord-sud pendant des mois

«Tout notre concept de mobilité, prévu depuis 2015 dans le cadre du projet «Sierre se transforme», est conditionné par les aménagements routiers attenants au pont Beaulieu. Il faudra encaisser cette décision du Tribunal fédéral, et prendre notre mal en patience pour une période non déterminée à ce jour», prévient le chef de l’exécutif. 

Les CFF n’avancent pas de calendrier

De leur côté, les CFF n’avancent pour l’heure aucune date quant au démarrage du chantier de reconstruction du pont Beaulieu. L’entreprise ferroviaire explique vouloir se laisser le temps «d’analyser en détail toutes les considérations contenues dans l’arrêt du Tribunal fédéral», selon son porte-parole Frédéric Revaz. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnergieA Sion, le chauffage à distance somnole sous le lit du RhôneA Sion, le chauffage à distance somnole sous le lit du Rhône

Liaisons plaine-montagneLe renouvellement du téléphérique Chalais-Briey-Vercorin va de l’avantLe renouvellement du téléphérique Chalais-Briey-Vercorin va de l’avant

ViticultureVendanges 2021: 8300 kg de raisin volé dans les vignes valaisannesVendanges 2021: 8300 kg de raisin volé dans les vignes valaisannes

FestivalLettres de soie: écrire aux gisants pour raviver la mémoire de MaseLettres de soie: écrire aux gisants pour raviver la mémoire de Mase

Les lieuxDécouvrez Evolène autrement avec une habitanteDécouvrez Evolène autrement avec une habitante

Top