23.11.2020, 15:12

Sion: un avion sans train d’atterrissage évite le pire à l’aéroport

chargement
1/3  

SPECTACULAIRE Un avion dont le train d’atterrissage ne voulait pas fonctionner a pu finalement se poser sans faire de blessé lundi en milieu d’après-midi à Sion. Mais l’atterrissage s’est effectué sur le nez.

Un drame a été évité de justesse lundi à l’aéroport de Sion. Un avion dont le train d’atterrissage était en panne a longuement tourné autour de Sion à la mi-journée, escorté par deux FA-18.

Cette manœuvre a été effectuée afin de consommer un maximum d’essence avant de se poser. Une procédure qui permet d’éviter un incendie, si des étincelles se propagent vers les réservoirs de combustible lorsque l’avion entre en contact avec la piste d’atterrissage. Elle permet également d’alléger le poids de l’appareil.

L’avion était parti de Sion dans la matinée avec deux personnes à son bord pour rejoindre Saint-Tropez. Avant d’arriver à sa destination française, le pilote a constaté le problème avec le train d’atterrissage et a fait demi-tour pour venir se poser en Valais.

Quatre heures à tourner dans le ciel

Après plus de quatre heures de boucles dans le ciel, l’atterrissage s’est finalement produit à 14 h 34 à l’aéroport de Sion, sous les yeux d’une quinzaine de pompiers de l’aéroport, du personnel de deux ambulances, du Service mobile d’urgences et de réanimation (SMUR) et des agents des polices cantonale et régionale.

Le train arrière s’est finalement ouvert, mais celui situé à l’avant pas totalement. L’avion a piqué du nez sans prendre feu. Son pilote et son copilote ne sont pas blessés, indique la police cantonale valaisanne. Ils ont pu quitter seuls leur avion.

«L’atterrissage était impressionnant, mais maîtrisé», indiquent les forces de l’ordre, citées par l’ATS. Les pompiers ont immédiatement répandu un tapis de mousse autour de l’appareil.

Des inspecteurs du Service suisse d’enquête de sécurité (SESE), autorité de la Confédération chargée de mener des enquêtes sur les accidents et incidents survenant dans le domaine de l’aviation civile, étaient également présents.
 

L’appareil, un Beechcraft King Air 200, a fait demi-tour après avoir décollé de  Sion en direction de Saint-Tropez.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

Top