Coronavirus

Coronavirus: comment le système de santé de l’Inde s’est effondré en quelques semaines

chargement

Pandémie Le pays de 1,3 milliard d’habitants n’alloue que 1,5% de son PIB à la santé. La libéralisation du secteur dans les années 1990 a des conséquences désastreuses.

Par Daniel Eskenazi, Bombay
  08.05.2021, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Le gouvernement indien a libéralisé le domaine de la santé à partir des années 1990. Son système de santé s’est alors détérioré, principalement dans les zones rurales.

Plus de 414 000 nouveaux cas de Covid-19, soit un record, et près de 4000 morts jeudi. Depuis dix jours, la barre des 3000 décès par jour est franchie en Inde. Chaque heure, 150 personnes meurent. L’Inde ne parvient pas à se redresser malgré l’arrivée de l’aide internationale. Les chiffres officiels sont même bien en deçà de la réalité,...

À lire aussi...

Aide internationaleCoronavirus: la Suisse envoie 13 tonnes de matériel médical en IndeCoronavirus: la Suisse envoie 13 tonnes de matériel médical en Inde

DécryptageCoronavirus: pourquoi la Suisse n’a pas immédiatement placé l’Inde dans la liste des pays à risqueCoronavirus: pourquoi la Suisse n’a pas immédiatement placé l’Inde dans la liste des pays à risque

PandémieCoronavirus et vaccination dès 12 ans: Pfizer dépose une demande en SuisseCoronavirus et vaccination dès 12 ans: Pfizer dépose une demande en Suisse

VaccinationCoronavirus: pour Swissmedic, les vaccins n'ont pas d'effets secondaires inattendusCoronavirus: pour Swissmedic, les vaccins n'ont pas d'effets secondaires inattendus

Entretiens de WattevilleCoronavirus: des assouplissements prudents semblent possibles en SuisseCoronavirus: des assouplissements prudents semblent possibles en Suisse

Top