Coronavirus
 22.03.2020, 15:15

Coronavirus: des centaines de musiciens ont joué «Marignan» en soutien à tous ceux qui sont au front

chargement
Les musiciens valaisans, privés de répétitions et de festivals, ont eux aussi joué la carte de la solidarité.

Musique Des centaines de musiciens ont répondu à l’appel d’Alain Léger, du «Journal de Fully». A 21 heures samedi, ils ont tous joué «Marignan». Une manière de soutenir tous ceux qui travaillent… et de libérer leur spleen.

Ils étaient des dizaines de musiciens. Dans tout le Valais. Seuls ou en famille. Samedi, à 21 heures, ils ont tous tenu à rendre hommage à ceux qui continuent de travailler, personnel soignant en tête. En s’exprimant comme eux seuls savent le faire: trompette, saxophone ou même violon en main. Sans se voir, ni même forcément s’entendre, ils ont joué «Marignan» de Jean Daetwyler.

L’initiative d’Alain Léger, du «Journal de Fully», relayée par «Le Nouvelliste», a fait un tabac sur Facebook. La vidéo a rapidement accumulé les milliers de vues et des centaines de partages et de commentaires.

 

 

Aussi pour les aînés

Les employés du système de santé et les autres personnes mobilisées pour maintenir le système à flot n’étaient pas seuls dans les cœurs. «Les personnes âgées aussi, pour qu’elles puissent entendre autre chose que le son de la télé», lâche Ayla Buchard, de Leytron, alto au sein du Brass Band 13 Etoiles. «C’est important de pouvoir maintenir cet aspect culturel.»

A lire aussi: Coronavirus: les musiciens invités à jouer Marignan samedi à 21h depuis chez eux

Certains se sont même donné particulièrement de la peine. A l’image de cet internaute, qui a filmé une fanfare composée uniquement de bonbons en forme d’ours et de trombones. Dans la famille Robyr, à Saint-Maurice, Antoine (baryton) a même appris la voix de premier cornet durant la journée pour s’accorder parfaitement avec son papa Dominique à l’euphonium, sa maman Sabine à l’alto, et son frère jumeau Clément à la percussion.

D’autres, comme Dominique Delasoie, de Branson, ont déjà profité du temps printanier de ces derniers jours pour faire usage de leur talent. Le Valaisan s’est installé plusieurs soirs au milieu des vignes pour jouer à la trompette quelques chansons bien connues du voisinage. «Tout le village était au balcon. C’est une manière d’entretenir le lien social.»

C’est dur de s’entraîner sans objectif et encore plus sans avoir le bonheur de jouer avec ses amis.
Juliana Bender, directrice de l’Echo du Jorat (Evionnaz) et de l’Union instrumentale d’Ayent

Une manière d’évacuer le spleen

Si les musiciens du canton ont largement répondu à l’appel, c’est peut-être aussi un peu pour soulager leur spleen. «On aurait dû avoir notre concert annuel samedi soir justement», regrette Juliana Bender, directrice de l’Echo du Jorat d’Evionnaz et de l’Union instrumentale d’Ayent. Elle n’a pas hésité à jouer de son alto. «C’est dur de s’entraîner sans objectif et encore plus sans avoir le bonheur de jouer avec ses amis.» 

Un travail de longue haleine est donc parti en fumée en quelques heures. «La déception est minimisée par l’urgence sanitaire», souligne Elie Fumeaux, directeur de l’Harmonie municipale de Monthey, qui a partagé «Marignan» au saxophone avec ses voisins de Muraz. Et de révéler qu’au sein de sa société, des réflexions sont menées pour inciter les musiciens à continuer à pratiquer, en duo ou en quatuor. Et à le faire partager à leurs voisins.

Quant au «Journal de Fully», il a déjà donné rendez-vous aux musiciens samedi prochain à 21h00 pour jouer l’hymne national suisse.

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: reconfinement d'une zone côtière dans le nord-ouest de l'EspagneCoronavirus: reconfinement d'une zone côtière dans le nord-ouest de l'Espagne

DiscretCoronavirus: un 1er août entre annulation des feux d'artifice et fête en comité restreintCoronavirus: un 1er août entre annulation des feux d'artifice et fête en comité restreint

MédiasRevue de presse: traçage défaillant, affaire Maudet et rente de Blocher… les titres de ce dimancheRevue de presse: traçage défaillant, affaire Maudet et rente de Blocher… les titres de ce dimanche

DifficultéCoronavirus: trouver le bon équilibre entre déconfinement et prudence, selon SommarugaCoronavirus: trouver le bon équilibre entre déconfinement et prudence, selon Sommaruga

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 4 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 4 juillet

Top