Coronavirus
 24.03.2020, 17:30

Coronavirus: des millions pour les entreprises valaisannes

chargement
Les banques pourront apporter aux PME les liquidités dont elles ont besoin en ces temps de crise.

Pandémie Les banques vont pouvoir apporter les liquidités attendues par les PME et les indépendants en cette période de crise, avec la caution de la Confédération. Plusieurs autres mesures de soutien sont annoncées.

Pour faire face à la crise actuelle, les entreprises auront besoin de liquidités. Pour répondre à cette demande, la Confédération a prévu un montant de 20 milliards pour garantir les prêts qui seront accordés aux sociétés par les banques.

En Valais, ces dernières se préparent à apporter un soutien hors du commun.

Des prêts aux modalités simplifiées

Dans un communiqué, l’Association suisse des banques indique que les prêts jusqu’à 500 000 francs «seront débloqués par les banques selon des modalités simplifiées et garantis par la Confédération à 100%». Selon Berne, ce montant devrait suffire à 90% des entreprises. Des prêts pouvant aller jusqu’à 20 millions pourront aussi être accordés, mais avec des conditions plus restrictives.

Les modalités exactes de ces soutiens doivent encore être précisées. Le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) devrait donner de nouvelles informations mercredi 25 mars.

Pendant que tout n’est pas réglé au niveau de la Confédération, les banques apportent un premier soutien à l’économie. «Raiffeisen engage 100 millions de francs immédiatement pour l’aide d’urgence aux PME, notamment sous la forme de dépassements de crédits», indique par exemple Emmanuel Troillet, président de la Fédération des banques Raiffeisen du Valais romand.

D’autres soutiens bancaires

Les banques vont aussi mettre en place des mesures supplémentaires de soutien aux entreprises clientes.

  • La Banque Cantonale du Valais annonce qu’elle reporte tous les amortissements des PME et des indépendants jusqu’à la fin de l’année. Chez elle, ce report se fait automatiquement.

En savoir plus: Coronavirus: la BCV suspend les amortissements pour les PME et les indépendants

  • Les banques Raiffeisen ont adopté une approche différente. «Nous voulons apporter des solutions individuelles. Plusieurs mesures sont possibles, comme la suppression des mensualités de leasing pour trois mois ou la suppression des amortissements, mais nous ne le faisons pas automatiquement, parce que tout le monde n’a pas envie de le faire», note Emmanuel Troillet.
  • «Pour les entreprises qui demandent un prêt garanti par la Confédération, l’amortissement sera automatiquement reporté», indique Iwan Willisch, directeur régional Valais UBS, qui ne voit pas l’intérêt d’apporter des liquidités d’un côté et de les supprimer de l’autre. UBS prévoit également d’accorder des suppressions d’amortissements et des reports de paiements de leasing.
  • «Nous sommes disposés à discuter avec nos clients commerciaux d’une suspension des amortissements hypothécaires ainsi que d’un report des mensualités de leasing», indique de son côté Jean-Paul Darbellay, porte-parole romand du Credit Suisse.

Des soutiens supplémentaires en Valais

En dehors du monde bancaire, le Centre de cautionnement et de financement (CCF), entité qui assure les prestations financières de la promotion économique valaisanne, annonce qu’elle renonce elle aussi, jusqu’à la fin de l’année, aux amortissements sur les prêts octroyés. Ce report peut être obtenu sur simple demande. Ce sont ainsi 11 millions qui vont rester dans les caisses des PME valaisannes.

D’autres soutiens provenant de l’Etat du Valais ont été promis pour compléter les mesures fédérales. Ils passeront en partie par le CCF. Avant même que les modalités aient été définies, plus de 500 demandes ont déjà été déposées.

A lire aussi: Coronavirus: des mesures cantonales complémentaires vont venir soutenir l’économie

 

L’info solidaire

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EconomieCoronavirus: forcés de fermer boutique, les indépendants s’inquiètentCoronavirus: forcés de fermer boutique, les indépendants s’inquiètent

Tout va bienImmobilier: pas de crise en vue à cause du coronavirusImmobilier: pas de crise en vue à cause du coronavirus

Top