Coronavirus

Coronavirus: le Parlement valaisan veut un traitement de faveur pour la religion

chargement

Coronavirus Vendredi, la majorité PDC-UDC du Grand Conseil s’est montrée à l’écoute des préoccupations de l’Eglise. Elle prie le Conseil d’Etat de lever la limite de dix personnes pour les messes, ainsi que de couvrir le déficit que le coronavirus fait subir au diocèse de Sion. Le gouvernement doit analyser la situation, mais n’est pas lié par ces décisions.

 13.11.2020, 17:52
Lecture: 5min
Premium
La dernière Toussaint a donné lieu à des messes à domicile ou à distance. Avec pour corollaire des quêtes bien moins importantes.

C’est l’une des règles anti-coronavirus les plus contestées. La limitation des messes à dix personnes suscite la controverse depuis que le Conseil d’Etat valaisan l’a décrétée fin octobre. En attendant un verdict judiciaire, le Parlement valaisan a voulu soutenir les fidèles. Vendredi, la majorité PDC-UDC a «invité le gouvernement à s’inspirer des mesures mises en place lors de la...

À lire aussi...

SantéLe Valais alloue 72,5 millions de francs à la construction du Pôle SantéLe Valais alloue 72,5 millions de francs à la construction du Pôle Santé

PolitiqueLes griefs des communes contre Sébastien Fanti s’invitent au Grand ConseilLes griefs des communes contre Sébastien Fanti s’invitent au Grand Conseil

EconomieLe Valais muscle ses finances par rapport au coronavirus et à d’autres crisesLe Valais muscle ses finances par rapport au coronavirus et à d’autres crises

EconomieCe budget bénéficiaire que le Valais ne respectera sûrement pasCe budget bénéficiaire que le Valais ne respectera sûrement pas

Économie120 millions: la facture provisoire du coronavirus pour l’Etat du Valais120 millions: la facture provisoire du coronavirus pour l’Etat du Valais

Top