Coronavirus
 06.06.2020, 16:53

Coronavirus: les Jeunes Libéraux-Radicaux du Valais veulent un soutien aux apprentis et futurs apprentis du canton

chargement
En cette période d’insécurité économique liée au coronavirus, les Jeunes Libéraux-Radicaux du Valais s’inquiètent du sort des apprentis et futurs apprentis.

Formation Les Jeunes Libéraux-Radicaux valaisans souhaitent davantage de mesures de soutien aux apprentis et futurs apprentis du canton. Ils ont publié samedi une série de recommandations, parmi lesquelles la possibilité de repousser à la fin juillet les délais d’inscription aux maturités professionnelles post-CFC.

En cette période d’insécurité économique liée au Coronavirus, les Jeunes Libéraux-Radicaux du Valais s’inquiètent du sort des apprentis et futurs apprentis. Ils ont publié samedi une série de recommandations, à l’attention de l’Etat et des entreprises, afin de soutenir la formation professionnelle dans le canton. 

Le parti rappelle par exemple que les entreprises valaisannes peuvent exceptionnellement constituer des provisions extraordinaires, de 50% du revenu net de l’activité lucrative indépendante (personnes physiques) ou du bénéfice net (personne morale) et limitée au maximum à CHF 300’000 sur l’exercice comptable 2019. «Cette réserve stratégique devrait permettre en partie de financer les coûts de formation professionnelle inhérents aux entreprises au moins pour l’année à venir.» 

Repousser les délais d’inscription

La jeunesse libérale-radicale valaisanne souhaite par ailleurs que certains outils activés lors des processus d’embauche soient mieux valorisés. Selon elle, les entreprises doivent être informées du remboursement de certains cours inter-entreprises. Les élèves doivent quant à eux être mis au fait «de la disponibilité de promoteurs d’apprentissages cantonaux dans leurs démarches de recherche.» 

A lire aussi : Sierre: une plateforme pour rapprocher les futurs apprentis et les patrons

Concernant ceux qui terminent leur apprentissage cette année, les Jeunes Libéraux-Radicaux valaisans demandent que les délais d’inscription aux maturités professionnelles post-CFC et DUBS soient renvoyés à la fin juillet. «Ceux qui, pour raison économique se verront refuser un contrat de travail, pourront ainsi poursuivre une formation.» 

Un accès au soutien scolaire

Le parti rappelle que de nombreux jeunes ont dû suivre leur formation à distance durant le confinement. «Malgré la démocratisation des outils technologiques, tout le monde ne possède pas forcément les équipements ou le cadre de travail requis.» Ainsi, la jeunesse libérale-radicale demande un «accès suffisant à des cours de soutien scolaire» afin de permettre de renforcer les bases nécessaires à la suite du cursus scolaire de ces apprentis. «Il nous paraît ainsi nécessaire d’encourager toute initiative privée ou publique allant dans ce sens.»

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directLa Grande-Bretagne supprime la quarantaine pour 70 pays, y compris la SuisseLa Grande-Bretagne supprime la quarantaine pour 70 pays, y compris la Suisse

PréventionL’app SwissCovid fonctionne en Valais malgré des notifications qui laissent entendre le contraireL’app SwissCovid fonctionne en Valais malgré des notifications qui laissent entendre le contraire

dégustationCaves ouvertes: le Valais joue la carte de l’optimisme et maintient les dates à fin aoûtCaves ouvertes: le Valais joue la carte de l’optimisme et maintient les dates à fin août

PolitiqueLe Grand Conseil valaisan reste en mode coronavirusLe Grand Conseil valaisan reste en mode coronavirus

PropagationCoronavirus: la pandémie s'accélère dans les AmériquesCoronavirus: la pandémie s'accélère dans les Amériques

Top