Coronavirus
 01.04.2020, 12:00

Coronavirus: les réponses aux questions des indépendants

chargement
Les temps sont durs pour les indépendants.

Entreprises A qui m’adresser si j’ai dû fermer mon commerce? Que faire si je n’ai pas d’obligation de fermer, mais que je n’ai plus de clients? Président de Pro-Economy.VS, Laurent Tschopp a regroupé tous les conseils aux indépendants et aux entreprises pour faire face à la crise.

Cette période de crise liée à la propagation du Coronavirus n’est simple pour personne, et les entrepreneurs du canton ne savent parfois plus à qui s’adresser pour avoir des réponses aux nombreuses questions qui ne manquent pas de surgir.

Président de l’association faîtière Pro-Economy.VS, qui regroupe toute la branche de conseil du canton, Laurent Tschopp a donc décidé de regrouper en un seul guide les principales interrogations des indépendants et des entreprises valaisannes. «Un tableau très simple offrant une vue d’ensemble», résume-t-il.

Laurent Tschopp en dégage deux lignes directrices. «Cherchez des alternatives pour pouvoir continuer à travailler, dans le respect évidemment des règles et des mesures édictées. Et prenez contact avec votre fiduciaire.»

A lire aussi : Coronavirus: des millions pour les entreprises valaisannes (24 mars 2020)

A lire aussi : Coronavirus: un cours gratuit pour créer une boutique en ligne (30 mars 2020)

 

Les principales questions des indépendants

J’ai dû fermer mon commerce, à qui dois-je m’adresser?

  • Pour vos employés, adressez par mail une demande de chômage partiel au Service de l’industrie, du commerce et du travail;
  • Si vous êtes salarié de votre société, votre salaire sera partiellement pris en charge par la caisse de chômage, voir ci-dessus;
  • Si vous êtes indépendant, adressez par mail une demande d’allocation perte de gain à votre caisse AVS.

Mon entreprise peut continuer à travailler, mais des employés ne peuvent pas venir car ils sont en quarantaine ou doivent s’occuper de leurs enfants de moins de 12 ans. Que puis-je faire?

  • Si le télétravail est possible, vos employés doivent travailler depuis leur domicile;
  • Si le télétravail n’est pas possible, adressez par mail une demande d’allocation de perte de gain à votre caisse AVS.

Je suis indépendant et dois rester à mon domicile car en quarantaine ou pour m’occuper de mes enfants de moins de 12 ans.

  • Si le télétravail est possible, vous devez travailler depuis votre domicile;
  • Si le télétravail n’est pas possible, adressez par mail une demande d’allocation de perte de gain à votre caisse AVS.

Je n’ai aucune obligation légale de fermer mon entreprise, mais je n’ai plus de clients à cause du coronavirus. Que puis-je faire?

  • Effectuez les mêmes démarches que si vous aviez dû fermer, mais attention aux abus. «Cela ne doit pas devenir un oreiller de paresse», prévient Laurent Tschopp.

Sur quelles autres aides puis-je compter?

  • Charges sociales Demandez un échelonnement du paiement des cotisations à votre caisse AVS. Si la demande est acceptée, aucun intérêt de retard ne sera facturé dès le 23 mars 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre.
  • TVA, impôt fédéral direct, impôt cantonal Retardez le paiement de ces impôts et taxes. Aucun intérêt de retard ne sera prélevé entre le 1er mars et le 31 décembre 2020. «On peut simplement mettre ces dossiers de côté, pas besoin de faire de demande spécifique», précise Laurent Tschopp.
  • Impôt communal Voyez avec votre commune pour savoir si les intérêts de retard ont été ou seront supprimés. «Plusieurs communes ont mis cette question de la suppression des intérêts de retard à leur ordre du jour cette semaine», complète le président de Pro-Economy.VS.
  • Crédit bancaire Demandez un crédit à votre banque. Ce crédit est limité à 10% de votre chiffre d’affaires et à 500 000 francs au maximum. Il est sans intérêts jusqu’au 31 mars 2021 et devra être amorti en cinq ans. N’oubliez pas que le versement de dividendes ou l’octroi de prêts aux actionnaires sont exclus durant toute la durée du prêt.
  • Déclaration d’impôts 2019 Les indépendants et les entreprises peuvent réduire de moitié leur bénéfice imposable 2019 en constituant une provision comptable. Ce montant sera reporté sur 2020 où il pourra compenser d’éventuelles pertes. Un montant maximum a été fixé à 300 000 francs.

 

L’info solidaire

Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention.
Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juinCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juin

VacancesWeek-end de Pentecôte: les Suisses ont pris d’assaut lacs et montagnesWeek-end de Pentecôte: les Suisses ont pris d’assaut lacs et montagnes

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 mai

Week-endCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la PentecôteCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la Pentecôte

PandémieCoronavirus: plus de 6 millions de personnes contaminées dans le mondeCoronavirus: plus de 6 millions de personnes contaminées dans le monde

Top