Coronavirus

Coronavirus: privées de vraies répétitions, les fanfares valaisannes rongent leur frein

chargement

Culture Les musiciens des fanfares valaisannes ne peuvent toujours pas se réunir à plus de cinq pour répéter dans un local. Afin de convaincre le Conseil fédéral de lâcher du lest, l’Association suisse des musiques brandit des études selon lesquelles la pratique d’un instrument à vent n’augmente pas le risque de propagation du coronavirus.

 25.03.2021, 12:00
Lecture: 5min
Premium
La reprise des répétitions et des festivals de fanfares n'est pas encore pour tout de suite.

Ils ont suivi la dernière conférence de presse du Conseil fédéral avec attention, caressant l’espoir de pouvoir répéter à quinze dès le 22 mars. Mais les musiciens des fanfares valaisannes devront finalement continuer de prendre leur mal en patience. Vendredi passé, le gouvernement a maintenu à cinq le nombre maximal de personnes de plus de 20 ans autorisées pour les activités culturelles de loisir à l’intérieur.

Une «désillusion» pour l’ACMV

«C’est une désillusion, d’autant...

À lire aussi...

MusiqueCoronavirus: le coup de blues des fanfares valaisannesCoronavirus: le coup de blues des fanfares valaisannes

TraditionsCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battreCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battre

SolidaritéCoronavirus: fanfares et chœurs se mettent à l’unisson en hommage à ceux qui sont engagés sur le front de l’épidémieCoronavirus: fanfares et chœurs se mettent à l’unisson en hommage à ceux qui sont engagés sur le front de l’épidémie

Top