Coronavirus
 27.03.2020, 20:24

Coronavirus: «Une amélioration de l’approvisionnement en matériel de protection semble se profiler»

chargement
Eric Bonvin, directeur général de l'Hôpital du Valais: "Ce vendredi, nous avons 16 personnes aux soins intensifs."

PANDÉMIE En répondant à vos questions, Eric Bonvin évoque ce vendredi le temps passé en soins intensifs par les malades, la manière de les soigner ou encore le nombre de lits disponibles en Valais pour les cas de Covid-19.

Eric Bonvin, quelle est la situation vendredi concernant les cas de Covid-19 pris en charge par l’Hôpital du Valais?

Nous avons aujourd’hui 102 patients hospitalisés chez nous, dont 16 aux soins intensifs. Sur les 152 patients valaisans atteints par le Coronavirus hospitalisés depuis le début de la pandémie, 34 sont sortis suffisamment rétablis pour rentrer chez eux. 

La durée du traitement en soins intensifs varie entre deux et trois semaines

Vous avez parlé de plus de 34 guérisons à l’hôpital, mais parmi ceux-ci, est-ce qu’il y en avait aux soins intensifs?

En fait, comme pour toutes les pathologies, nous préférons parler de sorties de l’hôpital plutôt que de guérison, car les gens rentrent chez eux lorsque leur état s’est suffisamment amélioré pour ne plus nécessiter de soins hospitaliers. La durée du traitement aux soins intensifs est plus longue, entre deux et trois semaines. Il nous faut donc encore attendre quelques jours avant d’envisager les premières sorties des soins intensifs.

A Paris, hier, une jeune fille de 16 ans est morte du Covid-19. Vous avez dit qu’en Suisse, toutes les personnes décédées avaient une autre pathologie. Est-ce toujours le cas?

Lorsqu’il est dit que ce sont surtout des personnes à risque qui décèdent, cela se fait en référence à une statistique globale et fait référence à la grande majorité des cas. Cela n’empêche malheureusement pas qu’il y ait des exceptions, comme cela semble être le cas avec ce décès dramatique. Mais nous n’en connaissons pas les circonstances exactes.

«A l’instar de la chloroquine, nous appliquons aussi des traitements expérimentaux selon des critères en vigueur en Europe, dans l’espoir de découvrir des actions spécifiques sur le virus.»

Un lecteur se demande comment sont traités les patients dans un état grave à l’hôpital, vu qu’il n’y a pas de vrais médicaments contre le Covid-19?

Il s’agit avant tout de traitements de support, voire d’assistance des fonctions vitales défaillantes, le temps que le corps se défende par lui-même. Cela permet de soulager l’organisme, les poumons en l’occurrence, et ainsi de mieux lutter contre le virus. Il faut cependant préciser qu’à l’instar de la chloroquine, nous appliquons également des traitements expérimentaux selon des critères en vigueur en Europe, dans l’espoir de découvrir des actions spécifiques sur ce virus.

Une étude de l’EPFZ parle d’une pénurie de lits en Suisse dès la semaine prochaine. Ils évoquent une pénurie de 250 lits pour le Valais sur 1000 en Suisse. Qu’en est-il?

Pour le Valais, les prévisions de cette étude se basent malheureusement sur des données obsolètes qui correspondent à la situation que nous connaissions en temps normal et donc avant les mesures que nous avons prises pour faire face à l’afflux de patients. Actuellement, nous disposons de 104 lits aigus planifiés dans le Valais romand, pouvant être affectés aux patients Covid, et de 41 lits dans le Haut-Valais. Les réserves de lits disponibles, toutes pathologies confondues, avec les hôpitaux et les institutions partenaires, nous permettraient toutefois de compter respectivement sur 500 et 190 lits dans les deux parties du canton. Nous estimons donc que nous disposons encore d’une bonne marge de manœuvre, tout en nous préparant néanmoins à l’éventualité d’une saturation de notre dispositif.

 

Un lecteur se fait du souci sur la potentielle pénurie de matériel sanitaire au sein de l’hôpital pour le personnel en contact avec les malades du Covid-19. Pouvez-vous le rassurer?

Oui, nos équipes responsables des achats se démènent au quotidien pour alimenter les stocks de matériel de protection. Et si le personnel est appelé à une utilisation parcimonieuse de ces équipements, cela est toujours fait dans le respect des recommandations de l’OFSP ou de Swissnoso. Une amélioration de l’approvisionnement en matériel de protection semble se profiler et nous espérons pouvoir le vérifier.

Est-ce comme aux HUG de Genève, les repas sont-ils offerts au personnel soignant en cette période difficile?

Ce n’est actuellement pas le cas dans nos cantines, où nos collaborateurs bénéficient toutefois de tarifs préférentiels. Par ailleurs, pour des raisons de sécurité, nous avons dû décliner les nombreux dons de nourriture, gâteaux, tartes, et autres biscuits, qui nous ont été si gentiment et spontanément offerts par la population. Nous le regrettons et remercions néanmoins de tout cœur ces personnes pour leurs gestes de soutien.

Vous pouvez poser vos questions à Eric Bonvin en envoyant un mail à vincent.fragniere@lenouvelliste.ch et vous trouvez aussi de nombreuses réponses sur le blog de l’Hôpital du Valais: blog.hopitalvs.ch

 

L’INFO SOLIDAIRE

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

 


 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
DirectCoronavirus: résultats "encourageants" d'un traitementCoronavirus: résultats "encourageants" d'un traitement

InspirationDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisansDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisans

TraditionsCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battreCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battre

RepriseFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis closFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis clos

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 mai

Top