Ici, on aime les animaux et on en parle
 31.03.2020, 11:00

Rien ne sert de gronder, il faut gérer le bac du chat dès le début. Par Caroline Saillen

chargement
Caroline Saillen, médecin vétérinaire.
Animaux

En cette période délicate de pandémie, les restrictions de déplacement prévalent aussi pour les animaux et cela bouscule, entre autres, les habitudes de nos félins. Les chats, qui n’ont plus accès à l’extérieur, doivent choisir un lieu d’éliminations adéquat qui correspond à leurs attentes. Les chatons, dès la quatrième semaine de vie, savent qu’ils ont besoin d’un substrat meuble, sec et «moelleux» pour creuser un trou et ensuite recouvrir leurs besoins. Il s’agit de maintenir ce comportement naturel et de stabiliser cette manière de faire pour toute la vie des chats d’appartement ou pour les chats qui sortent au moins pendant le temps de confinement. C’est au propriétaire de gérer au mieux ces besoins fondamentaux de manière à prévenir les désagréables malentendus.

Ce n’est pas parce que votre chat utilise le bac à litière que ce dernier lui convient ! En effet, certains animaux tolèrent très longtemps des situations qui laissent à désirer, jusqu’à ce qu’ils ne le fassent plus. Il est difficile de réhabituer un chat à utiliser la caisse proposée une fois qu’il a réalisé à quel point il est confortable de se soulager sur du linge propre, un tapis de douche ou ailleurs.

Plus la malpropreté dure depuis longtemps, plus il sera difficile de corriger le problème. En proposant à vos félins une caisse tip top dès le début, ils n’auront pas l’idée de chercher un autre lieu d’aisance.

Alors, comment faire juste et où mettre le bac à litière? La miction et la défécation sont le plus souvent des séquences distinctes, en des lieux différents. C’est pourquoi il convient de proposer au moins deux bacs à litière situés à deux endroits différents, cela même pour un chat seul. Pour un animal qui a accès à l’extérieur, il faudrait proposer au moins une caisse à l’intérieur.

Si votre chat devient malpropre, il faut en premier lieu vérifier la gestion du bac et effectuer des changements en conséquence. Par contre, il faut rappeler que la moitié des chats malpropres ont un problème de santé ou ne se sentent pas bien.

Rien ne sert de punir ou gronder, cela générera encore plus de stress et de peur et la situation risque de se péjorer.
Courage à vous tous et à vos animaux pour la suite. 

En savoir plus : Le site de la pratique vétérinaire Valesia
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AnimauxChat me pique les yeux! Par Caroline SaillenChat me pique les yeux! Par Caroline Saillen

AnimauxL’obésité, un problème qui pèse. Par Caroline SaillenL’obésité, un problème qui pèse. Par Caroline Saillen

AnimauxSoins dentaires: à ne pas négliger. Par Caroline SaillenSoins dentaires: à ne pas négliger. Par Caroline Saillen

Top