Franz Ruppen est candidat au Conseil d’Etat: «En seize ans de politique, on ne m’a jamais fait de cadeaux»

chargement

Conseil d’Etat Le président de Naters et conseiller national Franz Ruppen estime que l'UDC doit signer son retour au gouvernement. Il briguera donc le deuxième siège du Haut-Valais. Et non, selon lui, la place n’est pas acquise. En politique, il n’y a jamais de cadeaux, dit-il. Franz Ruppen partira «en principe» seul sur la liste.

 04.09.2020, 17:30
Lecture: 9min
Premium
Franz Ruppen est conseiller national, président de parti et président de Naters. S'il est élu, il devra renoncer à ces trois fonctions.

Franz Ruppen, vous étiez candidat en 2009 et vous avez échoué en sixième position à près de 8000 voix. Qu’est-ce qui a changé?

Je suis devenu plus mûr, avec plus d’expérience. En 2009, j’étais un simple conseiller communal et un député. Aujourd’hui, je suis devenu président de commune et conseiller national. L’UDC est également beaucoup plus forte qu’il y a douze ans. 

Vous avez presque fait planer le doute sur votre candidature. Avez-vous hésité avant de vous lancer?

Non,...

À lire aussi...

GouvernementMathias Reynard est candidat au Conseil d’Etat: «Mon cœur est en Valais»Mathias Reynard est candidat au Conseil d’Etat: «Mon cœur est en Valais»

INTERVIEW«S’il y avait eu une candidature féminine, je ne serais pas là aujourd’hui», Serge Gaudin, candidat PDC au Conseil d’Etat.«S’il y avait eu une candidature féminine, je ne serais pas là aujourd’hui», Serge Gaudin, candidat PDC au Conseil d’Etat.

Top