Hérens: vers un statu quo des présidents

chargement

Communales 2020 Quatre des cinq présidents de la vallée seront candidats à leur réélection. Une inconnue demeure, Danny Defago, président de Vex, réserve encore sa décision.

 25.06.2020, 07:00
Sur les cinq présidents de la vallée d'Hérens, quatre sont candidats à leur réélection cet automne.

Après l’annonce il y a quelques mois déjà de Virginie Gaspoz-Chevrier, présidente PDC d’Evolène, et Alain Alter, président PDC de Saint-Martin, de se présenter candidats à leur réélection, c’est au tour de Karine Sierro-Masserey, présidente PDC d’Hérémence, et de Bernard Bruttin, président PDC de Mont-Noble, de se porter candidats à la candidature afin de briguer un nouveau mandat lors des élections communales de cet automne.

Dans les deux cas toutefois, leurs candidatures doivent encore être actées par les assemblées générales de leur parti, dont la date n’a pas encore été fixée, coronavirus oblige. 

A lire aussi: Fusion: les cinq nuances du val d’Hérens

Si les présidences au sein de la vallée semblent tendre vers un statu quo, une seule inconnue demeure du côté de Vex. Danny Defago, président indépendant de la commune depuis 2009, réserve encore sa décision. Celle-ci devrait être communiquée sous peu.    


À lire aussi...

FusionLe débat sur la fusion du val d’Hérens est lancéLe débat sur la fusion du val d’Hérens est lancé

Top